Forum - Le Flic de Miami - Critique
Accueil
Forum : Le Flic de Miami

Sujet : Critique


De dumbledore, le 29 septembre 2004 à 13:49
Note du film : 2/6

Disons le tout de suite, ce n'est pas une réussite et le passage des années ne réussit pas vraiment au film. On sent le film des années 80 à plein nez (même s'il est tourné en 90) avec des desiderata des auteurs de faire jeune, faire action, faire mode : les lunettes énormes, les costumes ringards et la musique elle-même connotée. Miami Vice est passé par là, rajeunissant et dynamisant le polar et Le Flic de Miami sent un peu le réchauffé.

Pourtant au départ, il y a une bonne idée : un voleur tordu se met à jouer les robins des bois tordus. Il se fait passer pour un flic et arrête les méchants qui font des casses… et leur pique leur butin. En même temps de cette dérive, il cache son identité secrète à une jeune femme, petite prostituée, qui ignore les agissements de son mari. Point de départ sympathique, seulement rien, absolument rien n'est exploité.

La relation avec la jeune femme (jouée par Jennifer Jason Leigh qui finalement se sera fourvoyée pas mal de fois) n'est pas développé. On ignore à la fin du film si elle est vraiment au courant ou non, si cela lui pose un problème moral ou non. En fait, on en arrive même à ne pas s'en soucier tellement le personnage ne cesse de fondre à mesure que le film avance.

L'idée du voleur volant les voleurs est elle-même dissoute en cours de route, puisque bien vite Alec Baldwin se met surtout à se servir de sa plaque de flic pour faire des casses "classiques". Donc, personnage sans intérêt. Il faut rajouter à cela le fait qu'Alec Baldwin surjoue, tente de pousser son personnage vers la folie et le côté halluciné… si ce n'est qu'on n'y croit pas une seule seconde car à part ses grimaces déplacées et trop figée, rien ne vient accrédité la thèse de la folie furieuse…

Restera du film que le personnage du flic pas très sexy joué par un Fred Ward épatant. Il est enquiquiné pendant une première partie du film par son dentier… et ensuite passe la seconde partie du film à essayer de remettre la main dessus car lorsque Alec Baldwin lui vole son arme et sa plaque, il lui a piqué également son dentier. C'est drôle… Enfin un peu.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0042 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter