Forum - D'après une histoire vraie - Le capitaine tient bon la barre
Accueil
Forum : D'après une histoire vraie

Sujet : Le capitaine tient bon la barre


De vincentp, le 30 octobre 2017 à 23:27
Note du film : 4/6


3,6/6. Particulièrement bien mis en scène, photographié, et mis en musique (sur ces plans-là, difficile de faire mieux), mais D'après une histoire vraie (2017) souffre dans une certaine mesure de son scénario, qui n'est pas à mon avis à la hauteur du reste. Il ne se passe pas grand-chose de renversant (à mon sens, car l'héroïne chute de son escalier et se fracture une jambe) entre les quinze premières minutes et les quinze dernières (très réussies). Ah si, on y croise fugacement un dénommé "Vincent Poussefin" (tiens donc !), maître des réseaux sociaux. On aurait aimé l'entendre, celui-là, car il devait avoir des choses intéressantes à dire ! Car les dialogues tendent -légèrement il est vrai- à baigner par moments dans l'artificialité, et sont un peu guindés. Certaines séquences peinent à convaincre (ex : l'intervention de la bibliothécaire dans la station service).

Ce film de Polanski fait penser à Elle de Verhoeven, mais en un peu moins réussi. Emmanuelle Seigner, qui s'en sort assez bien, souffre un petit peu de la comparaison que l'on peut faire avec Isabelle Huppert. Un sentiment final mitigé pour ma part (moyen plus), partagé par différents spectateurs, assis à mes côtés. Mais l'important était que Polanski, entouré de deux gorilles aux aguets, soit présent à cette ouverture de rétrospective, bravant la menace des activistes regroupés sous une banderole, et surveillés de près par une escouade de policiers armés jusqu'aux dents. Le cinéaste est gentiment venu nous dire bonjour dans la salle Georges Franju, et le public a beaucoup apprécié et l'a longuement applaudi… Les grands films à venir du maître franco-polonais, bientôt projetés, en seront d'autant plus appréciés…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0071 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter