Forum - Michèle Morgan est morte - Une héroïne noire
AccueilMichèle Morgan est morte
Forum : Michèle Morgan est morte

Sujet : Une héroïne noire


De SPARAFUCILE, le 21 décembre 2016 à 08:18

Le Film Noir est américain mais la noirceur, elle, est française. Le film français est naturellement 'noir' et Michèle Morgan fut une héroïne noire. Constance aux enfers, les Scélérats, la Minute de vérité… et d'autres encore où elle imposa son personnage de femme fatale, surtout fatale pour elle-même d'ailleurs ce qui la singularisait. Revoyons aussi : Remorques, Fortunat, le Miroir à deux faces, le Puits aux trois vérités… Et ces petits machins aussi qu'elle commit chez les Yankees rigolos : L'Évadée, Passage to Marseille, Amour et swing avec le jeune Sinatra. La femme est partie, les yeux nous restent mais ne pleurons pas avec, contemplons, découvrons, admirons…


Répondre

De Commissaire Juve, le 21 décembre 2016 à 12:52

Fadeur pour Les Grandes Manœuvres ? Comme c'est sévère. C'est – avec Gribouille et Le Quai des brumes (où elle portait un imper transparent, pas noir !), un des films que je préfère dans sa filmographie.

Cela dit, dans ma collec, j'ai 24 films d'elle et, dans l'ensemble, je les aime – presque – tous. Notamment : Remorques (1939-1941), La Symphonie pastorale (1946), Le Château de verre (1950), L'étrange Madame X (1951), La Minute de vérité (1952), Le Miroir à deux faces (1958), Maxime (1958)… Même Aux yeux du souvenir (1948) (abstraction faite de l'aspect "Nous deux" de l'histoire, c'est quand même un film sympa).

Ce n'était pas une actrice "exceptionnelle", mais c'était une figure. J'aimais sa distinction.

PS : ça devient chaud pour Danielle Darrieux et Suzy Delair.


Répondre

De Commissaire Juve, le 21 décembre 2016 à 14:33

J'oubliais, hier, les gens d'I-télé – très pros – ont annoncé qu'elle était "connue notamment pour avoir joué dans Jules et Jim de François Truffaut."

De vrais champions.


Répondre

De Impétueux, le 21 décembre 2016 à 16:36

Vous avez raison, Commissaire Juve, le trench de Quai des brumes est transparent… ce qui m'a fait divaguer, c'est qu'il brille dans la sombre cabane de Panama

Et pour le reste… vous avez raison aussi et j'aime bien beaucoup des films que vous citez… et d'autres aussi, même quand je n'en ai pas toujours écrit grand bien : Les musiciens du ciel, par exemple… ou même Retour de manivelleMichèle Morgan joue une affreuse garce, ce qui nous change et la change un peu… Et aussi Fortunat d'Alex Joffé avec Bourvil

Danielle Darrieux aura 100 ans le 1er mai prochain, Suzy Delair le 31 décembre suivant… et n'oublions pas Micheline Presle, leur petite cadette, née le 22 août 1922 fêtera ses 95 cet été…

Enfin… si Dieu leur prête vie et si ça n'est pas trop démesuré pour elles, ce qu'on leur souhaite de tout cœur, vraiment.


Répondre

De DelaNuit, le 23 décembre 2016 à 14:06

Michèle Morgan atone dans Marguerite de la nuit ? Je trouve pour ma part son jeu discret, intériorisé, et garde au coeur ce rôle comme le plus émouvant, celui d'une travailleuse des trottoirs et cabarets du Montmartre des années 30, fataliste mais resplendissante d'une beauté intérieure qui s'exprime par son fameux regard. Faust vend son âme au Diable (Yves Montand) pour rajeunir et la séduire puis a du mal à profiter de sa vie après un tel engagement ! Elle rachète le pacte en son nom pour le sauver, réussissant ainsi à émouvoir le Diable lui même… "Parce que l'amour, voyez-vous, c'est d'aimer les êtres pour eux, il n'y a que leur bonheur qui compte…" Et malgré les bien-pensants et les bigots, c'est la fille de mauvaise vie qui est capable de donner la plus grande preuve d'amour : sa vie et même son âme… N'aurait-elle tourné qu'un film, celui-ci, même imparfait, lui vaudrait le firmament. Merci aux éditions Gaumont à la demande de nous permettre de revoir ce film en dvd.


Répondre

De Impétueux, le 23 décembre 2016 à 18:47

Mais, DelaNuit, je pense comme vous que Marguerite de la nuit est un film profondément intéressant aussi bien dans sa qualité formelle que par son propos ! Je l'ai dit sur le fil de ce film et l'ai répété en inaugurant cette série de messages sur la mort de Michèle Morgan : je persiste à penser que cette belle actrice n'avait qu'un talent assez mesuré et que ses sublimes yeux bleus étaient assez vides…

Le Commissaire Juve et moi avons évoqué un peu plus haut l'âge très avancé de Suzy Delair et de Danielle Darrieux : la différence d'esprit, de vivacité, d'expression entre ces deux grandes actrices et la belle Michèle Morgan me semble si dramatiquement évidente…

Ce qui ne m'empêche pas de m'effarer que les télévisions n'aient programmé aucun film de Morgan depuis sa mort, si ce n'est TV5 Monde qui a passé en catastrophe Les lions sont lâchés hier soir à 11h et demi ! Quelle pitié !


Répondre

De Nadine Mouk, le 23 décembre 2016 à 22:18

Ce qui ne m'empêche pas de m'effarer que les télévisions n'aient programmé aucun film de Morgan depuis sa mort, si ce n'est TV5 Monde qui a passé en catastrophe Les lions sont lâchés hier soir à 11h et demi ! Quelle pitié !

Vous êtes effaré ? Je dois dire, Impétueux, que si les directeurs de chaines ont lu les "hommages" que vous avez écrit autant pour Michèle Morgan que pour Zsa Zsa Gabor, je ne vois pas pourquoi ils se seraient pris le chou à choisir un film pour révérer la mémoire de ces deux artistes ! Si, de plus, ils se sont penchés sur la critique des Orgueilleux où vous décrivez Morgan comme Catastrophiquement mauvaise (alors qu'elle y est absolument lumineuse à mon goût), là, ils vont directement boire l'apéro en pensant à autre chose ! Vous n'avez cessé de dénigrer fort véhémentement cette magnifique actrice tout au long des films que vous avez commenté ! Je ne sais plus à propos de quel film vous répondiez à un internaute :- Moi, si je rencontrais Morgan, regard ou pas, ce serait comme un arrière goût d'enfer !-.Je ne retrouve plus le fil mais m'en souviens parfaitement . Et vous êtes effaré …. Moi aussi, ce soir !


Répondre

De Impétueux, le 23 décembre 2016 à 23:06

Zsa Zsa Gabor et Michèle Morgan, dans deux registres différents – et, à dire vrai, incommensurables – étaient des mythes bien plus que des actrices.

Je veux bien admettre que, lus après la mort de Michèle Morgan mes critiques puissent paraître bien aigres et agressives ; mais qu'y puis-je ? Ce n'est pas parce que Gabriello ou Jean Richard sont morts que je leur concèderai quelque chose…

Quant à la phrase que vous me prêtez, je doute fort l'avoir écrite (mais je peux me tromper) ; d'abord parce que j'essaye de proscrire fermement le Moi, je qui est une mauvaise faute de style. Puis parce qu'il m'a jadis été donné de rencontrer la dame et de bavarder avec elle, de façon tout à fait insignifiante…

Cela dit, si vous retrouvez mon propos, je boirai clairement ma honte…


Répondre

De Nadine Mouk, le 24 décembre 2016 à 00:53

Les musiciens du ciel, 24 Octobre 2013 à 19h52 !

"Ouh là là ! moi qui pense que Dieu existe, vous faites vaciller ma Foi, Tamatoa, ce que je pensais réservé aux pires démons… Rencontrer Michèle Morgan dans un coin du Paradis me semble confiner à l'Enfer…"

A la bonne votre, Monsieur !

Et joyeux Noël à Tous !


Répondre

De Impétueux, le 24 décembre 2016 à 10:56

Je ne viens qu'à demi à résipiscence, Nadine Mouk, parce que je me vois confirmé par votre pénétrante exploration que je n'ai pas écrit cet affreux Moi, je. Cela dit, j'ai placé deux fois le verbe penser dans la même phrase, ce qui n'est guère mieux.

Pour le reste, j'ai bien écrit aussi sur le fil des Musiciens du Ciel que mes propos tenus sur ce film étaient parmi les plus injustes que j'aie jamais écrits…

Bon, allez, je regrette…

Et Joyeux Noël !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0087 s. - 4 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter