Forum - Oh My God ! - Histoire d'une invention
Accueil
Forum : Oh My God !

Sujet : Histoire d'une invention


De DelaNuit, le 15 juin 2015 à 14:31
Note du film : 5/6

Amusante comédie en costume inspirée d'une histoire vraie dont le titre original est "Hysteria". La moitié des femmes de Londres seraient donc atteintes de cette pathologie nommé hystérie ? Le doigté expert d'un docteur attentif (Jonathan Price) constituerait un souverain remède pour calmer les nerf de ces dames. Le succès de sa technique de massage des leurs parties intimes est tel qu'il lui faut bientôt un assistant, que dis-je un associé ! Mais le jeune homme (Hugh Dancy) doit suivre le rythme… ses doigts sont soumis à rude épreuve et gare aux crampes ! Et si une technique plus mécanique était envisageable ? Après tout, on vient bien d'inventer le téléphone…

Le film est bien rythmé, bien interprété et au delà de sa légèreté première transparait une réflexion plus profonde sur la société victorienne, dont la rigidité morale ne s'embarrasse pas des laissé(e)s pour compte, et notamment sur le sort des femmes. L'hystérie ne serait-elle pas un diagnostic fourre-tout pour englober le mal-être de toutes celles qu'un mari absent, trop peu disponible ou attentif, ou trop pudibond, ne peut satisfaire ?

Voici l'histoire d'un homme pris entre deux mondes, entre deux choix de vie – et entre deux femmes – qui va se découvrir l'inventeur d'un engin qui fait du bien. Un bienfaiteur de l'humanité en somme, mais dont on ne parle guère, contrairement aux tueries et massacres quotidiens…


Répondre

De droudrou, le 15 juin 2015 à 17:30
Note du film : 6/6

Merci DelaNuit,

"oh my God !" pour quelqu'un qui êtes féru de religiosité là, vous m'en bouchez un coin…

Je ne connaissais pas – je viens d'en "découvrir" un extrait (j'aime beaucoup l'humour anglais) et ai immédiatement passé commande ce qui va me permettre de prêter ou offrir intentionnellement le dvd à quelques personnes que je connais… acte peu sympa et peu charitable de ma part, il est vrai, mais il est des plaisirs cachés auxquels il est difficile de résister !… Encore merci !


Répondre

De droudrou, le 16 juin 2015 à 10:58
Note du film : 6/6

Détournement : c'est la faute de notre ami DelaNuit.

Dans Autant en emporte le vent il y a une scène où Scarlett, seule devant sa coiffeuse contemple dans un porte-photos le portrait d'Ashley Wilkes le mari de Mélanie… Survient Rhett Butler et dans sa précipitation de cacher l'objet de ses pensées impures Scarlett fait tomber sur le sol couvert d'un épais tapis le porte-photos qui présente un portrait d'Ashley Wilkes ce que ne manque pas de découvrir Rhett Butler !…

Même scène modifiée à ma façon Scarlett est en contemplation devant sa coiffeuse dont un tiroir est grand ouvert elle semble perdue dans ses pensées… Survient derrière elle Rhett Butler qui se penche sur les épaules dénudées de la belle Scarlett tandis que la caméra glisse latéralement sur le côté de la coiffeuse dévoilant le contenu du tiroir dans lequel on découvre une boîte en carton sur laquelle on peut lire, écrit au feutre et en capitales d'imprimerie "Ashley"… Au moment de la guerre de Sécession que je sache : pas encore d'objets mus par la force électrique ! mais ça ne saurait tarder semble-t-il.

Sachez que j'ai vraiment honte !… Oui Laurent, c'est vrai !…


Répondre

De DelaNuit, le 16 juin 2015 à 16:47
Note du film : 5/6

Pas d'objets mus par l'électricité à l'époque mais des objets tout de même, utilisés manuellement. Dans l'antiquité, on en trouvait en ivoire…


Répondre

De droudrou, le 16 juin 2015 à 16:52
Note du film : 6/6

Laurent, hors le cinéma DVDToile devient une véritable encyclopédie de la connaissance !… (technique – philosophie – religions – il est toujours hors de question que j'acquière Exodus Gods and Kings)

je laisse Ridley Scott à ses fantasmes…


Répondre

De droudrou, le 21 juin 2015 à 00:07
Note du film : 6/6

Ayant vu le film que je ne connaissais pas : un grand merci à notre ami DelaNuit qui m'a permis de le découvrir: c'est excellent et très bien interprété Hugh Dancy j'allais écrire Darcy mais ceci c'est une autre histoire… et Maggie Gyllenhaal sont super !… la Maggie Gyllenhaal n'a aucun rapport avec la Maggy la sucette du film !…

Une mauvaise habitude française conduit chacun et chacune à quitter le film au moment du générique final : ici ce serait regrettable les dernières images sont d'un coquin et permettent de découvrir un catalogue pas triste sur l'évolution de l'objet du "délit" depuis sa création

un gag de fin qui m'a beaucoup amusé : le valet qui vient apporter un très beau coffret à la reine VICTORIA … sachant qu'après mon gag de mauvais goût avec Scarlett O'Hara j'aurais recherché un sosie de Philip d'Edimbourg le Prince qu'on sort apportant le même coffret à Elizabeth… (sans commentaire) Oh my God

Néanmoins après vision : une grande déception ! Moi qui comptais m'amuser aux dépens d'un couple de copains en leur prêtant le DVD malheureusement je ne pourrai pas ce type d'humour va à l'encontre de leurs centres d'intérêt qui seraient nettement plus terre à terre…

En attendant j'ai passé un très bon moment en visionnant le film qui, non content d'être amusant s'avère passionnant ! mais c'est vrai que l'humour Anglais est chez moi une seconde nature ! Encore merci Laurent !


Répondre

De DelaNuit, le 22 juin 2015 à 10:41
Note du film : 5/6

Droudrou, je suis heureux que la découverte de ce film ait fait votre bonheur !


Répondre

De droudrou, le 22 juin 2015 à 12:48
Note du film : 6/6

il y a une très bonne étude de la société anglaise de l'ère victorienne !

là je suis passé dans la grande attaque du train d'or et quand mon lecteur sera réparé je replongerai dans la vie privée de Sherlock Holmesune période qui m'intéresse beaucoup ! Merci !


Répondre

De Arca1943, le 22 juin 2015 à 17:46

«Il y a une très bonne étude de la société anglaise de l'aire victorienne»

J'allais dire: «de quoi avons-nous l'ère ?», mais je vais vous laisser sur votre erre d'aller, herr Droudrou.


Répondre

De droudrou, le 22 juin 2015 à 18:04
Note du film : 6/6

Jawoll ! Merci Herr Arca ! moi, pauvre hère, de quoi avais-je l'air emporté par mon élan ? (élan qui n'est pas celui du père Noël…)


Répondre

De Impétueux, le 22 juin 2015 à 19:18

Eh oui… voilà ce que c'est que de se laisser aller sur un sujet… glissant.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.014 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter