AccueilDécès de Pierre Tchernia (1928-2016)
News

samedi 8 octobre 2016
Ciné

Décès de Pierre Tchernia (1928-2016)

Apprendre la mort de Pierre Tchernia , c’est comme apprendre le décès d’un vieil oncle aimé au visage familier qui, dans notre enfance, nous gratifia de sa gentillesse, de bonbons et de gaufres sucrées. Ses douceurs, Pierre nous les offrit sous la forme de films entrés dans la légende. Pas un Français n'ignore Le viager, La gueule de l’autre ou Les gaspards. Pas un Français n’a oublié, suivant son âge, les après-midis des jeudis pluvieux passées au chaud près de l’Ami public nr1 des années passées, où personne ne parla mieux que lui de Walt Disney. Un vieux tonton touche à tout : Cinéaste, dialoguiste, scénariste, comédien, ami de tout ce que le septième art compta de stars, il était devenu le Monsieur Cinéma irréfutable . Après avoir pratiquement inventé la télévision avec quelques comparses célébrissimes, il ne cessa de travailler dans tous les domaines de l’art avec un talent sans faille. Combien d’émissions passionnantes lui devons-nous ? Que de souvenirs avec cet ami de la famille ! Car il était entré dans les foyers français avec sa bonhomie naturelle et nous l’avions adopté sans hésiter. Tonton télé, tonton cinoche… Une sacrée encyclopédie !

Tonton Pierre Tchernia, notre ami, s’est éteint cette nuit. Il est parti rejoindre dans les étoiles son vieil ami Michel Serrault, avec qui il a tant travaillé, histoire de refaire un plan ou deux… Nadine Mouk


Ce grand bonhomme qui était le type le plus délicieux du monde, urbain, souriant, courtois, attentif, vient de disparaître à l’âge de 88 ans.

Il a fait aimer à des générations le cinéma sous toutes ses formes (peut-être davantage celui des spectateurs que celui des critiques !) grâce aux émissions télévisées « Monsieur Cinéma » (puis Jeudi » et « Mardi Cinéma ») qui, avec ici et là desquelles interruptions et changements de format ont duré de 1967 à 1988. Présentation d’extraits de films et jeux qui faisaient s’affronter deux candidats sur des questions (élaborées par Jean-Claude Romer). Il y avait des puits de science à l’érudition parfaite sur les sujets du 7e art !

Mais Pierre Tchernia , outre ses multiples présences toujours sympathiques à la télévision, ne s’est pas contenté d’être un merveilleux vulgarisateur. Quelquefois acteur, souvent scénariste (plusieurs des films de Robert Dhéry; – « Allez France ! », « La belle américaine »), il a réalisé lui-même quatre films charmants, tous avec son vieux complice, Michel Serrault. Le plus abouti, qu’on ne se lasse pas de voir et revoir est, sans doute, « Le viager » (1971), désopilante et narquoise comédie où Serrault est parfaitement secondé par Michel Galabru, Jean-Pierre Darras, Odette Laure, Rosy Varte et bien d’autres…

Il va être accueilli avec beaucoup d’amitié au Paradis des cinéastes. Mais nous allons beaucoup regretter son grand sourire. Impétueux

11 messages

Forum

SujetRéponsesDernier Message
Salut l'artiste !10Le 10 octobre 2016 à  16:12
Créer un nouveau fil de discussion

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0093 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter