Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Plus qu'euphorique....


De fretyl, le 14 janvier à 05:02
Note du film : 5/6

Courrez donc tous voir Thalasso. Film de Nicloux sans grande prétentions on pourrait le croire mais dont la drôlerie omniprésente dans le jeu des deux protagonistes principaux n'a pas de limite. Houellebecq et Depardieu qui semblent ne plus rien en avoir à foutre de rien, entrent dans des grandes questions philosophiques, sur Dieu, sur le spirituel, la mort, le sexe la politique méritent largement l'attention nécessaire.

Ainsi les deux acolytes dans leurs propres rôles n'hésitent pas à faire le tour de leurs propres conneries et à livrer, des vérités, des ragots qui courent sur eux depuis des décennies.

Donc Depardieu avoue avoir joué un porno en 1971 dont la mafia aurait récupéré les pellicules pour les brûler. Il aurait eu des relations homosexuelles. Houellebecq a craint d'être assassiné par les services secrets comme Coluche.

Des rebondissements absurdes : Stallone aurait été vu faire du nudisme sur une plage de Cabourg, ce qui oblige Depardieu à l'appeler par téléphone en se rememorrant le naturisme qu'ils avaient pratiqué ensemble !!!

Des ploucs divers qui viennent faire chier Depardieu en lui vantant sa qualité d'acteur, comme ci celle ci se limiterai toute sa carrière à Obelix !

Deux stars qui se planquent dans le recoin d'un centre pour fumer des clopes comme des collégiens.

Mais aussi des intrigues des instants sérieux. Une louffequerie sans nom.

Des litres et des litres de pinard. J'ai pas de cirrhose dit Houellebecq à Depardieu. C'est normal y'a que les gens qui boivent qui ont des cirrhoses dit-il en débouchant une énième bouteilles !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0026 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter