Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Un peu trop fleur bleue


De fretyl, le 19 novembre à 12:23

Un des seuls Jean Yanne année 70 qui ne m'a jamais attiré. En effet, le titre, le sujet, l'affiche me repousse.

J'attends toujours de voir Etes-vous fiancée à un marin grec ou à un pilote de ligne ?.

J'ai toujours été assez fou pour le suivre dans sa grande époque de Erotissimo à Les chinois à Paris

J'avais juste calé sur Chobizenesse.


Répondre

De Frydman Charles, le 18 novembre à 07:49
Note du film : 4/6

Le titre , le nom "fleur bleue" est évidemment ironique pour un film souvent très cru, manquant de poésie . Fleur bleue évoque l’amour , le romantisme…Contrairement à Max, Sidonie a cependant des périodes romantiques notamment lorsqu’il récite le poème "je t’aime" de Paul Eluard à "fleur bleue". Eric Le Hung réalise en 1977 sa première comédie au cinéma Moi, fleur bleue coécrite avec Philippe Bourgoin. « En dirigeant à contre-emploi ses quatre acteurs Jean Yanne, Sydne Rome, Jodie Foster et Bernard Giraudeau, Éric Le Hung leur fait démontrer que la vie n’est pas aussi prosaïque qu’on le croit. Il faut apprendre le langage de la poésie et des sentiments pour accéder au bonheur. »(Jacques Siclier, Le Monde du 31-10-77, wikipedia). Et vers la fin du film Sidonie donne une leçon de langage à Max pour éviter la grossièreté. Max s'exercera alors à une déclaration d'amour au téléphone.

Jean Yanne habitait 6 rue d’Ormesson, près de la place Sainte Catherine. Plusieurs scènes du film ont été tournées à hauteur du domicile de Jean Yanne.

Vers 7'28 Max dit à Sidonie dans son bureau de détective "j’ai connu une fille"… Sidonie demande "dans quel coin elle habite ?" Max "est ce que je sais moi..dans mon coin sûrement, c’est là que je l’ai rencontree"(place sainte Catherine). La fiction rejoint la réalité , c’est bien le coin ou habite Jean Yanne !
Certains parcours dans Paris rappellent le film "ce cher Victor". Mais dans ce dernier film les lieux de tournage étaient difficiles à trouver, les plaques de rues cachées. Une étrange scène absurde vers 24 mn 40 s. Une sorte de parodie des grands serments d’amour dans un cadre romantique au bord de l’eau. La caméra balaye les quais de la Seine, un couple "religieusement mixte" qui se vouvoye et évoque leur maria5ge impossible parce qu’il est juif avec une kippa et elle catholique pratiquante sort une croix autour du cou.
. La fille n’avait pas remarqué que Jacob est juif , malgré sa kippa et son nom. Sinon elle ne l'aurait pas aimé ! Le père tres croyant s’opposerait au mariage. La scène continue sur l’écran de télévision que regarde Max, et "fleur bleue" éteint la télé lorsque l’on entend "et votre mère… (s' opposerait elle au mariage ?)". Un film tourné dans le film ?A 16 minutes on se trouve rue du grenier sur l’eau. On y voit une maison à colombage et des marches en gradin. Le clocher de l'eglise Saint Gervais saint Protais surplombe la rue. On voit bien le clocher de l’église sur des images anciennes de la rue .La rue commercante que longe fleur bleue est la rue du pont Louis-Philippe.
Ci après une peinture qui correspond au film, les gradins, la maison à colombage et le clocher de l’église :
A noter que la rue grenier sur l’eau se prolonge depuis le 17 juillet 2000 par l’allée des justes (partie de la rue anciennement rue du grenier sur l’eau) devant le mémorial de la Shoah. A 55 mn Isidore et "fleur bleue" se retrouvent de nuit au même endroit.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0028 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter