Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Une poésie certaine


De Frydman Charles, le 26 mars à 05:39
Note du film : 4/6

Le film baigne dans une atmosphère de rêve et de poésie qui permet d'accepter des situations pas très reluisantes avec philosophie. Alfred qui s’occupe des poubelles y trouve des déchets qui témoignent de la vie de ceux qui les ont jetés. Il trouve la clef de l’appartement d’un riche americain qui possède des tableaux, il garde la clef, juste pour rêver. Ce n’est pas du goût de ses compagnons qui le convainquent d'aller voir. Un subtil systeme d'alarme dans l’appartement les font changer d’avis et le incitent a laisser leur obole dans une urne en partant. Le "poete" dira s' appeler Nobel , prenom esprit (ai je prix) à un policier qui réplique "tu te fous de ma gueule", le poète "oui" alors qu'il a été embarqué au poste de police avec ses compagnons , on aurait pu imaginer qu'il s'attribue le prénom Alfred, mais Alfred c’est celui qui s’occupe des poubelles. Ficelle lui dira se prénommer Urbain et habiter à Courbevoie chez sa mère, un prénom rare qui fait douter le policier . Le "poète" récite des poèmes dans la rue pour une quête qui rapporte peu, il est surnommé "gagne-petit" sur unifrance . Il commente "ils ne connaissent pas Prevert , comment voulez-vous qu’ils connaissent "Jacques Perret" (qui est Jacques Perret ? Le poète lui-même ? ). Il récite un poème qui semble inspiré des trois lapins de Jacques Prevert, par le mot conciliabule et la forme du poème:"il était une bulle, dansant au crépuscule, ou va le somnambule, sortant de l’air bascule ? , il va ou vont les Jules , sortis du vestibule il va dis je virgule, au grand conciliabule des ombres matricules qui ont le feu au cul ".Capitaine , lui, fait part à puce de ses voyages imaginaires . Mouna Aguigui, une figure du quartier latin, fait une apparition dans son propre rôle sur le plateau Beaubourg. Le clochard-philosophe cité Coluche "nous sommes tous égaux, mais certains sont plus égaux que d’autres" :

. Je n’avais pas apprécié le film la première fois que je l’ai vue, mais sa philosophie de la vie est intéressante.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.0016 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter