Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Voyage au fond des mers


De verdun, le 6 août à 11:15
Note du film : 2/6

Le sous-marin de l'apocalypse est une sorte de transposition de vingt mille lieues sous les mers au vingtième siècle. Mais si le film de Richard Fleischer reste un ravissement soixante-ans après, ce voyage to the bottom of the sea n'a lui pas grand intérêt pour un spectateur de 2019.

Cette odyssée sous-marine se révèle vite horriblement statique et bavarde malgré le talent de comédiens comme Joan Fontaine, Walter Pidgeon ou Peter Lorre dont la présence accentue la comparaison defavorable avec vingt mille lieues sous les mers.

L'ensemble pourrait être racheté par de bonnes scènes d'action mais ce n'est pas le cas. Les effets spéciaux s'avèrent des plus rudimentaires: le sous-marin est une maquette plongée dans un bassin censé figurer l'océan. Les deux calamars géants et le requin présents dans le film sont des créatures en plastique qui ne devaient pas être bien convaincantes à l'époque. Seules les dix dernières minutes sont un peu plus rythmés que l'heure et demie précédente.

Pourtant l'idée de départ, le sauvetage de la planète terre où toute vie devient impossible à cause de l'augmentation de la température, passionnante et très actuelle, était prometteuse.

L'histoire du cinéma retiendra d'Irwin Allen qu'il fut le producteur inspiré des deux films-catastrophe les plus mythiques: L'aventure du Poséidon et La tour infernale. En revanche ses réalisations ne valent pas tripette.

Le sous marin de l'apocalypse a inspiré la série Voyage au fond des mers qui a laissé davantage de (bons) souvenirs au public.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0026 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter