Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Les années fortunées


De Impétueux, le 25 juin à 13:43
Note du film : 5/6

Réduire Les choses de la vie, admirable film sur la lassitude et l'entropie du couple, à l'accident de voiture est puéril.

Restons en là.


Répondre

De Frydman Charles, le 25 juin à 09:22
Note du film : 5/6

Vous aimez bien l'acteur Michel Piccoli, moi aussi, vous détestez Fernand Raynaud , soit, je trouvais son comique sans vulgarité contrairement à celui de certains autres. Mais je trouve votre réaction excessive laissant transparaitre votre aversion pour Fernand Raynaud. Le parallèle entre les deux accidents me semble justifié . Le témoignage du conducteur de la bétaillère est très analogue dans la fiction et dans la réalité 3 ans 1/2 après la sortie du film.

Témoignage du conducteur de la bétaillere accident Fernand Raynaud

Dans les deux cas , les conducteurs de la bétaillère se justifient, ils n'ont rien pu faire pour éviter l'accident.

Dans les deux cas le chauffeur de la voiture est préoccupé, Michel Piccoli ne pense qu'a sa recherche du bonheur, Fernand Raynaud a rendez-vous avec des journalistes pour annoncer la fin de sa carrière . Il doit se rappeler ses succès passés.

Accident Fernand Raynaud qui doit annoncer la fin de sa carrière

Morts sur les routes 1972 2012

Dans les années 1970, les morts sur les routes étaient très nombreux ,une des premières causes , la vitesse , dans la fiction et la réalité .

"En 1972, on déplorait 18 034 décès sur nos routes et 386 874 blessés. En 2011, 3 963 personnes ont été tuées et 81 251 blessées"

Les choses de la vie , vitesse excessive

"Un accident banal sur une route de campagne : un camion qui cale, un autre qui arrive, une voiture qui roule à une vitesse excessive, fait plusieurs tonneaux, éjecte son conducteur"

Concernant Fernand Raynaud , la vitesse ou un malaise sont évoqués , les circonstances exactes de l'accident semblent floues aujourd'hui encore.


Répondre
recherche disque


De Frydman Charles, le 17 juin à 09:17
Note du film : 5/6

Le film ne m'avait pas particulierement marqué , je ne suis pas un fan de Romy Schneider. Mais en y repensant, je me dit que si on pouvait revenir en arrière , réécrire l'histoire , ce serait quelquefois merveilleux ! Même de quelques secondes, juste de quoi éviter un accident stupide et la mort . Ces instants de bonheur ou de peine on pourrait encore en connaitre d'autres, des joies encore plus fortes , des peines qui mettent en valeur les petits bonheurs.Combien d'entre nous voudraient réparer des erreurs quelquefois irréversibles ?


Répondre

De kfigaro, le 25 novembre 2008 à 17:11

Par rapport à la musique du jeune Philippe Sarde (en fait son deuxième long-métrage puisqu'il avait déjà composé celle de "Diaboliquement votre" en 1967, il était à cette époque à peine majeur et sa partition fut rejetée par le réalisateur Julien Duvivier…), les mélomanes attentifs noterons qu'il réutilisera 7 ans plus tard le passage atonal de l'accident dans la scène des hallucinations du "Locataire" de Polanski (quand le héros du film tombe malade)


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.025 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter