Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Un classique du western, mais pas un chef-d'oeuvre


De verdun, le 11 août à 14:47
Note du film : 4/6

De nombreuses qualités expliquent la bonne côté de La rivière de nos amours auprès de certains cinéphiles.

Visuellement le film est une belle réussite: les paysage sont magnifiés par l'écran large et la couleur.

Kirk Douglas trouve ici l'un de ses meilleurs rôles. On appréciera la présence de Walter Matthau en bandit et la beauté d'Elsa Martinelli. L'actrice italienne n'est pas très crédible en indienne mais peu importe, sa splendeur crève l'écran.

Le discours humaniste donnant une image flatteuse des indiens, l'ode à la nature et le soupçon d'érotisme apporté par la baignade sensuelle d'Elsa Martinelli en font un film très en avance sur son temps. Saluons pour une fois un titre français supérieur au titre original, qui met en valeur le lieu où s'épanouit l'histoire d'amour entre le personnage principal et l'indienne de son coeur.

Les vingt premières minutes, qui se passent en territoire indien laissent présager un grand film. Et la dernière demi-heure est très réussie notamment la séquence de l'attaque du fort. Mais voilà le problème du film: entre la vingtième et la cinquante-cinquième minutes il ne passe quasiment rien d'intéressant…

Voilà ce qui selon moi empêche La rivière de nos amours d'être un chef-d'oeuvre du genre même si j'aimé découvrir ce fleuron de la regrettée dernière séance.


Répondre

De MonsieurWelles, le 13 mai à 19:19
Note du film : 4/6

Je ne peux etre objectif concernant kirk douglas car j'ai énormément de respect pour l acteur et l homme.je viens de relire le fils du chiffonnier sorte de mémoires sur la vie d un des derniers monstres du cinéma americain. Longue vie à vous mr issur danielovitch demsky. The indian fighter est un beau western de André de toth même si je lui préfère la chevauchée des bannis. Mais cela n engage que moi!


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0029 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter