Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Lajoie


De fretyl, le 8 janvier à 18:11
Note du film : 4/6

Les campings ont encore de beaux jours devant eux, les hommes auront toujours le diable au corps et certaines femmes en pâtiront encore, souvent au prix de leur vie …

Le propos du film n'est pas du tout là mais cependant Lajoie demeure un vicelard hors pair, ce que l'on aperçoit des les premières scènes lorsqu'il passe la main sous la culotte d'une de ses employés et ne cesse de regarder les formes de jeunes filles sur la plage… De Dupont Lajoie à Welcome to new york il est amusant de voir ce qu'un obsédé sexuel peut provoquer !

Cependant je mets Dupont Lajoie en réserve. Je persiste à penser que le plus beau film de Yves Boisset est le film Allons z'enfants film sur l'autoritarisme imbécile des écoles militaires d'avant guerre ou d'ailleurs Carmet interprète encore une ordure de premier plan. Film bizarrement inconnu alors que d'autres Boisset ; R.A.S ou Un taxi mauve ont largement été commentés sur dvdtoile sans pour autant atteindre l'ampleur de cette adaptation de Yves Gibeau.


Répondre

De Nadine Mouk, le 8 janvier à 00:30
Note du film : 5/6

S'il n' y avait eu ratonnades qu' à Grasse et Marseille …. Mais vous avez grandement raison, cher Frétyl, de remettre à l'honneur ce film que je revois toujours avec bonheur . Mais je voudrais vous dire deux, trois choses : D'abord, c'est que depuis les années 70, le Camping, l'esprit camping, a bien changé . Si certains sports comme le Golf se sont démocratisés, la camping, lui, a acquis ses lettres de noblesse. Aujourd'hui fleurissent des camping occupés par une faune aisée qui, il y a encore trente ans de ça, méprisait ce genre de loisirs.

Ensuite, je voudrais savoir pourquoi les campings vous apparaissent comme être occupés par les petits Français ? Certes, il est à croire que si ces gens là étaient plus riches, ils fréquenteraient plus volontiers les palaces. Mais sont-ils si petits pour autant ? Mépris à peine voilé ou franc dégoût ? Les toiles de tentes abritent les mêmes âmes que les grands hôtels mais la différence se trouve dans la finesse de la toile qui laisse voir et l'acoustique qui laisse entendre . Autrement …. De plus, et c'est tout autre chose, nous ne soulignons jamais assez dans nos critiques l'excellence du jeu de Michel Peyrelon, formidable comédien qui n'a pas eu la carrière qu'il méritait . Mais quelle présence à chaque apparition ! Il est dans ce film l'aiguillon pousse au crime, qui distille sa haine sous le couvert d'une honorabilité sans faille . Il est le diable respectable et fréquentable . Mais le diable . Phénoménal ! Pour les autres, ils n'ont plus rien à prouver non plus . Ils sont dans ce camping comme des poissons dans l'eau . Des beaufs ? Bof…. Ne sommes nous pas tous les beaufs des autres ? D'autre part : On aurait peut-être préféré aussi que "le salaud" Georges Lajoie s'en sorte plutôt que d'être abattu de sang froid dans un final guère enchanté . C'est horrrrrible, immonde, mais je suis d'accord avec vous . Le film en aurait été encore plus "vrai", plus tragiquement humain . Dupont Lajoie est un très grand film qui n'a pas fini de marquer les esprits. Même si l'époque a changée, les campings ont encore de beaux jours devant eux, les hommes auront toujours le diable au corps et certaines femmes en pâtiront encore, souvent au prix de leur vie …


Répondre
Remake


De Freddie D., le 29 novembre 2007 à 09:11
Note du film : 5/6

Je crois que même quand il ne parle pas vin, le cinéma n'est plus que le cadet de ses soucis. Et ça se voit.


Répondre

De s é p i a, le 28 novembre 2007 à 21:47
Note du film : 4/6

Vous êtes dur, là….

Mais que voulez vous…Pour s'offrir les célèbrissimes vignes du Pape-Clément, à quelques tonneaux de chez moi, il faut tourner, tourner, tourner…Cela dit, je lui ai été présenté, c'est ce qu'il est convenu d'appeler un trés joyeux compagnon, fort sympathique ! Et ne vous avisez surtout pas à parler cinéma quand il parle vin…


Répondre
Avis


De starlight, le 21 mars 2007 à 11:10
Note du film : 3/6

Loin de moi l'idée que ce film ait une répercussion quelconque sur l'économie de la Région PACA !… Les "campings" ne sont pas les "ressources" principales dans les caisses locales et régionales… je répondais simplement à l'une de vos interrogations (toujours au niveau du camping)… Le film, même si ce n'est qu'une fiction, peut légitimement interpeller…L'amalgame est vite facile !… la preuve : votre question à l'époque.


Répondre

De fretyl, le 21 mars 2007 à 02:44
Note du film : 4/6

Mais vous savez je ne pense pas que Dupont Lajoie va faire tomber l'économie de la cote d'azur sinon ca serait déja fait .


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.027 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter