Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

À la Delon...


De fretyl, le 27 juillet 2019 à 22:19
Note du film : 3/6

On peut regarder sans déplaisir ce Delon années 80 ou la première partie montrant notre héros en joueur de poker confronté subitement à un complot d'espionnage qui le dépasse complètement n'est pas sans nous rappeler le Lino homme en cavale dans Le silencieux ou Un papillon sur l'épaule.

Delon y fait le minimum syndical mais on se laisse prendre par un rythme et une direction assez nerveuse dans le premier temps.

Jusqu'à ce que Alain Delon se fasse casser la gueule sur la plage et ayant décortiqué avec son pote des RG (Christian Barbier) qui se fait descendre le pétrin dans lequel il s'est fourré… Ça va. Le reste du film s'oublie très vite et Pierre Dux en vieillissante crapule d'État, ayant servi les pouvoirs du Général de Gaulle comme les immondices du règne Mitterandiste attire quand même un peu l'attention.

Ce n'est pas aussi bien queMort d'un pourri et en tout cas le final est d'une stupidité sans nom.

Tout de même, sans doute ce que Delon pouvait faire pu choisir de mieux à ce moment là. Ne nous privons pas !


Répondre

De Nadine Mouk, le 3 août 2016 à 23:06
Note du film : 4/6

"les grands films qu'il a illuminés de sa présence "" , je ne vous le fais pas dire … Quand je dis que le talent et le jeu de Delon était composé de 80% de sa beauté, j'exagère quelque peu. Et c'est vrai qu'il a plus qu' honnêtement servi certains films parce qu'il était bon, voire excellent . Mais beau, si beau avant tout… Quel réalisateur n'évoque pas la magnificence, le charisme féerique de ce type. Un peu comme la laideur a grandement servie la carrière de Michel Simon qui pourtant avait bien du talent sans elle ..


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0031 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter