Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Un geste livré à lui-même sans paroles pour le recadrer.


De JIPI, le 16 février à 12:47
Note du film : 4/6

Un monde du silence traumatisant à l'image d'un environnement automnal froid et dénudé contexte d'un pensionnat aux règles carcérales d'une rigueur extrême, refuge d'une meute de hyènes hyper violentes ne fonctionnant que par le conflit permanent et l'attaque surprise.

Aucune chaleur de la part d'un groupe gouvernant uniquement ses troupes par l'emprise et l'obligation de faire ou quelques récompenses acquises suite à des nuits fauves ne sont que la réplique d'un accouplement naturel sans aucun ressenti.

Un geste livré à lui-même n'ayant plus la parole pour l'adoucir n'est plus qu'une farandole de bourrades, de farces douteuses, de coups et de remontrances assénés en permanence à un novice encore tendre endoctriné par un environnement imprévisible et désordonné à l'image de chimpanzés passant soudainement de l'accalmie à la bagarre générale.

Aucune autre solution pour sa survie que de devenir l'image de ses persécuteurs en attendant accablé de sévices l'heure de la vengeance.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.018 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter