Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Lorsqu'il fallait traverser dans les clous !


De Frydman Charles, le 13 juin 2016 à 14:55

L'intrigue du film est certes un peu légère , mais pas si mauvaise que ça . J’ai trouvé dans ce film un bon témoignage sur le Paris des années 50 . Lorsque les agents avec leur bâton blanc faisaient la circulation au milieu du carrefour. L'agent de police au début du film fait la circulation avec ses bras , son bâton blanc sur le coté .L'année 1950 est une année charnière , la fin des passages cloutés et le début des passages zèbres . Il reste de cette époque l’expression "être dans les clous " : se conformer aux règles imposées. Et Jean-Louis Cavalade essaye de rester dans les clous au sens propre comme au sens figuré , mais il est pris dans un engrenage infernal. Il fait un métier peu banal : "chasseur de vipère", courant au XIXème siècle mais pratiquement disparu ensuite : Chasseur de vipères


Répondre

De Impétueux, le 12 juin 2016 à 22:52

Oh, moi je n'ai fait que signaler que Quai de Grenelle figurait, avec une quarantaine d'autres films (du meilleur au pire) dans une rétrospective…

Mais comme il ne me viendrait pas l'idée d'aller m'enfermer avec des tas de gens dans une salle (j'exagère ; il m'arrive tout de même d'aller au cinéma, mais le moins souvent possible), ce que je dis ou rien…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.020 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter