Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Archétype de la "qualité française" des années 80


De Laurent Ermont, le 31 mars 2017 à 21:37

Adjani habité par Claudel,Isabelle vit avec Camille, Depardieu en Rodin, un rôle sculpté sur mesure, excellente performance d'acteurs qui camoufle les quelques maladresses du films, particulièrement son petit côté académique et consensuel, pas suffisamment de prise de risque du réalisateur. Film agréable à regarder.


Répondre

De vincentp, le 6 juin 2009 à 19:19
Note du film : 5/6

Excellente évocation de la vie de Camille Claudel. Le film n'est pas traversé par le génie d'un cinéaste comme peut l'être le Van Gogh de Pialat. Néanmoins, le traitement du sujet est ambitieux et réussi. De la mise en scène (rythme parfait, plans très soignés) aux décors ou costumes, tout est excellent. Typique de la qualité qu'a pu produire le cinéma français des années quatre-vingt. On pense à Cyrano de Bergerac de Rappeneau, ou à Le dernier métro de Truffaut, aux deux extrémités de cette décennie. On retrouve dans ce Camille Claudel ce souci de précision quant à l'évocation du cadre historique, ou la caractérisation des personnages, y compris les plus secondaires. Un cinéma de la précision, presque chirugical, mais pas du tout grandiloquent, et distillant avec efficacité de l'émotion, des idées, et procurant un plaisir certain au spectateur.

Il me semble que ce coktail très français s'est un peu perdu dans les limbes de la création, depuis…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.020 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter