Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

....lointain, hélas !


De verdun, le 30 août 2014 à 11:36
Note du film : 2/6

Même en ne s'attendant pas à un grand film, revoir L'animal fut une bien sévère déception…

Certes, le générique disco accompagné de la musique de Vladimir Cosma est sympa. Certes Raquel Welch est resplendissante même si sa voix est doublée. Certes les cascades sont restées spectaculaires. Certes Aldo Maccione est plus sobre qu'à l'accoutumée. Certes le scénario contenait des idées intéressantes telles le double rôle de Belmondo ou la peinture de tous ces sans-grades du cinéma. Certes quelques rares scènes comme ce qui se passe dans le château évoquent les réussites de De Broca.

Mais il en résulte un film d'une grande platitude, plombée par un scénario inconsistant, et un humour extrêmement lourd et répétitif. Les effets comiques tombent le plus souvent à plat, notamment l'incarnation douteuse par Bébel de la star homosexuelle maniérée. Celà aurait pu donner une comédie à l'italienne féroce mais il en résulte un produit commercial inabouti, peu aidé en outre par une mise en scène sans éclat et une photo plate et parfois datée (on a connu Claude Renoir plus inspiré).

Revoir L'animal est bénéfique: il prouve que la médiocrité de la comédie française à succès ne date pas d'hier.


Répondre

De fretyl, le 4 août 2010 à 21:51
Note du film : 4/6

L'animal est resté très sympa.

On y croise un Claude Chabrol colérique, dans son propre rôle au début du film, ainsi que Johnny Halliday et Jane Birkin.
Julien Guiomar joue un producteur de film qui s'appelle Fechner, étrangement le même nom que le producteur de L'animal, Christian Fechner.
Belmondo singulièrement coiffé, nous fait beaucoup de pirouettes et joue deux rôles à la fois. Il est d'ailleurs assez rigolo en homo sortit tout droit de La cage aux folles

Aldo Maccione est assez amusant en réalisateur Italien de série z, qui de manière mouvementé tente de draguer Raquel Welch.

Le couple Belmondo/Raquel Welch ne vaut bien évidemment pas le duo Belmondo/Dorléac de L'homme de Rio, mais on se surprend à penser que L'animal est un divertissement qui aurait très bien pu être réalisé par Philippe De Broca.

C'est frais, drôle, rythmé et enjoué et l'on y passe un agréable moment.

Mais que demande le peuple ?


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.036 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter