Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Vive la France !


De fretyl, le 7 janvier à 21:29
Note du film : 2/6

Il y'a des films que l'on espère voir depuis un temps fou. Dont le sujet, l'affiche, la distribution, les auteurs mettent en appétit.

J'avais invité tout le monde à voter pour qu'une édition DVD du film voie le jour.

Finalement, hélas… Même si certains y trouveront peut être leur compte, je me suis senti très éloigné de la verve de René Fallet qui pourtant a scénarisé le film.

Il manque quelque chose à la Audiard. On attend que le film prenne, il ne démarre jamais.

Peut-être ai-je été un peu surpris par les vieux costards des protagonistes dès les premières scènes qui donnent au film un ton daté. On peut avoir cette impression avec certains vieux films des années 70 qui lorsqu'il n'ont pas la consistance, la modernité suffisantes paraissent être vieillis par leurs décors ou atmosphère arriérée. C'est pourtant là le thème du film, un peu aussi.

Les acteurs font le minimum syndical. On aurait pu attendre des numéros plus pittoresques.

Étrangement aussi nous ne sommes pas dans le nanar franchouillard sympa à la Jacques Besnard mais dès le départ dans une espèce d'ambiance un brin déprimante qui n'arrive pas à disparaître.

Sans doute un réalisateur (même un Gilles Grangier) un vrai réalisateur aurait emmené le film ailleurs, non sans défaut mais ailleurs. C'est triste à dire même Les vieux de la vieille sont clairement au dessus de ce Beaujolais… monotone…

On comprend pourquoi certains films n'ont pas marché et seront à tout jamais… Oublié.


Répondre
VOTE
De verdun, le 13 mars 2019 à 17:33

Dans mon lointain souvenir, un film plaisant mais très éloigné du roman. Vous me donnez envie de le revoir.

Paris au mois d'août, adaptation de Fallet invisible depuis plusieurs décennies sort dans quelques semaines, alors pourquoi pas Le beaujolais nouveau est arrivé ?


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0032 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter