Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Peu de souvenir, mais de l'espoir

VOTE
De Arca1943, le 5 mai 2010 à 03:28

C'est parce que j'ai toujours été un admirateur du cinéaste britannique John Schlesinger que sa fin de carrière peu reluisante m'a tant affecté. Parfois je voulais lui écrire pour qu'il retourne en Angleterre. Le début de la fin a commencé selon moi avec le très décevant Honky Tonk Freeway, s'est confirmée avec The Believers, a touché le fond avec An Eye for an Eye. Même quand ça relevait un peu la tête, comme dans le bon suspense Pacific Heights, monsieur Schlesinger – un peu comme son collègue américain Arthur Penn, dont la trajectoire me semble comparable – semblait avoir renoncé à avoir quelque chose à dire, lui qui en disait tant dans Midnight Cowboy, Sunday Bloody Sunday ou le magnifique et méconnu Jour du fléau. Quelle tristesse, quel gâchis même. D'après moi, malgré des réussites exceptionnelles comme Marathon Man, l'exil semble avoir marché à court terme mais pas à long terme pour John Schlesinger.

Dans mon livre, le dernier vrai bon Schlesinger est Yanks, beau film doux-amer sur le choc culturel entre Britanniques et Américains, sur fond de Deuxième Guerre mondiale. Mais voilà que remonte dans mon souvenir embrumé… mais oui : The Falcon and the Snowman, film tiré d'événements réels sur un cas d'espionnage à l'américaine. En voilà un qu'il me faudrait revoir…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.45 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter