Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Au secours !!....


De Impétueux, le 17 novembre 2008 à 19:37

Sévèrement tancé par vous sur le fil de Madame du Barry, je me sens obligé de venir déposer mon message sur le fil de Candide ; votre coup de gueule était collectif, mais je l'ai pris pour moi, plus ardent thuriféraire des nanards du cinéma français des années Cinquante et Soixante !

D'autant que je n'ai rien contre Norbert Carbonnaux, dont j'ai jadis chroniqué sur DVD Toile Courte-tête (sorte de Gentleman d'Epsom du (très) pauvre) et dont je me rappelle avoir vu jadis Les Corsaires du Bois de Boulogne, que j'achèterai bien un de ces quatre quand Chateau-le-margoulin le bradera à moins de dix euros.

Je n'ai rien contre Carbonnaux, mais je dois dire tout de même n'avoir rien pour ! Ces fameux Corsaires du Bois de Boulogne m'avaient paru bien pâlots, quand je les avais vus, et je me souviens aussi d'une triste pochade intitulée Le temps des œufs durs avec le regrettable Darry Cowl en vedette, c'est-à-dire là où ce clown quelquefois drôle n'aurait jamais dû être. Et un coup sur mon Imdb préféré m'apprend que Carbonnaux est également le scénariste de Mon frangin du Sénégal qui m'a laissé une impression… mitigée.

Tout cela pour arriver à un Candide que je n'ai pas vu, mais que je n'affecterai pas de ne pas avoir lu ; n'était pas saugrenue, pourtant l'idée d'adapter le conte le plus connu de Voltaire, celui par lequel il est encore un peu vivant (quand on pense que le bougre pensait avoir conquis l'éternité par son chant épique de La Henriade et par ses tragédies – Zénobie, reine de Palmyre -, et qu'il subsiste par ses contes et sa correspondance !!!). Mais l'adaptation spirituelle et intelligente n'est pas tâche si aisée : tout votre propos nous dit que c'est donc un sacré ratage ; tout est donc pour le mieux dans le meilleur des mondes comme le dit Pangloss, c'est-à-dire, dans le film, si je lis bien, Pierre Brasseur

Voilà un message sans queue ni tête ; vous l'avez voulu, ami !


Répondre

De Lagardère, le 14 novembre 2008 à 22:10

Il est de ces hommes qui racontent à longueur de vie, avec un snobisme imbécile, qu'ils ont lu Proust, Voltaire, Dante, alors qu'ils ont à peine ouvert le guide du routard. Ma lointaine jeunesse et sa passion des voyages, fait que je possède beaucoup d'exemplaires du guide du routard, mais j'avoue n'avoir jamais ouvert un livre de Voltaire.

Et quand, tout dernièrement, un arrivage de DVDs René Château (Margoulin pour les uns, Grand Ghana pour les autres) me tendit ce Candide, au vu de la brillantissime distribution, je payais mon écho de 6 euros avec l'air du ravi de la crèche…Et quelle distribution : Pierre Brasseur, Michel Simon, Jean-Pierre Cassel, Louis de funès, Jean Poiret, Michel serrault, robert Manuel, ..
Seulement voilà : je ne peux ni noter ce film, ni vous en parler pour une raison essentielle : JE NE SAIS PAS CE QUE J'AI VU…. A part une pléiade d'acteurs magnifiques lâchés dans un scénario que même après mes sacro-saints casse-croûtes bien arrosés je n'aurais imaginé, je n'ai rien compris !

Alors bien sur, "Cultivez votre jardin"….."Tout est bien dans le meilleur des mondes", j'ai bien entendu cela quelque part, un jour….Mon vieux pote "le mexicain" a bien du m'en toucher un mot en allumant le barbecue, mais je confesse mon ignorance….Alors, si l'un d'entre vous voulait bien faire une critique constructive de ce film, j'en serai ravi !

Pardon, mais je ne sais pas tricher.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0093 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter