Accueil

Résumé

Exhibition est un titre à la fois raccrocheur (aspect renforcé par la publicité, en partie fausse : «le premier film hardcore français») et conforme au contenu explicite du film. Consacré à cette forme de cinéma qui consiste à exhiber les gestes de l'amour, il est aussi un strip-tease total de Claudine Beccarie. Cette dernière, spécialisée de longue date dans le cinéma érotique a vu son heure arriver avec la vogue (ou plutôt son extension dans l'exploitation cinématographique) du porno «raide» (hardcore), car elle fait partie de cette petite équipe, déjà vue dans Les jouisseuses et quelques films récents, qui ne laissent dans l'ombre ni leur anatomie ni leur dextérité. Après des rôles quelconques, des contributions à des films tels que Change pas de main (évoqué dans Exhibition*, elle apparaît pour elle-même – actrice médiocre, sauf peut-être d'un certain point de vue, celui de sa spécialité. Mais actrice qui ose…) (La saison cinématographique 75)

Statistiques

Moyenne des notes : 4/6 (1 note).
4/6kurtz
Aucun vote pour une (ré)édition en DVD. Pour voter :

Galerie de photos


Anecdotes

Cette page a été visitée 6260 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0070 s. - 15 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter