Accueil
Cinéma
Liberté, égalité, choucroute...
France
Comédie

Première mondiale : 1985
La fiche technique complète sur IMDb

04/01/200627/09/2007
Réalisateur et scénariste :
Jean Yanne

Directeur de la photographie :
Armando Nannuzzi

Monteur :
Anne-Marie Cotret

Acteurs :
Jean Poiret (Le calife Shazaman al Rachid)
Michel Serrault (Louis XVI)
Jean Yanne (Marat)
Ursula Andress (Marie-Antoinette)
Daniel Prévost (Le vizir Raymond Ben Mousmoul)
Jacques François (Necker)
Mimi Coutelier (Charlotte Corday)
Catherine Alric (Shéhérazade)
Roland Giraud (Robespierre)
Olivier de Kersauson (Danton)
Gérard Darmon (Mirabeau)
Georges Beller (Desmoulins)

...

Résumé

Juillet 1789. Le peuple a faim, le travail manque. Louis XVI bricole ses serrures; la gauche tergiverse et magouille. Seul Marat, directeur d'un journal démagogique, "L'Ami du Peuple" entend utiliser la foule pour renverser l'aristocratie. A cette époque le Calife des Etats arabes décide de venir en France visiter le Salon de la Torture où le docteur Guillotin expose sa dernière invention. Le 14 juillet, Marat incite le peuple à marcher sur la Bastille. Le Calife, le Grand Vizir et Shéhérazade, pris à partie, se font passer pour travailleurs immigrés. Après la prise de la Bastille, Marat demande au peuple de l'attendre, le temps pour lui de passer au journal prendre la liste des aristocrates à exécuter de toute urgence. Là il tente d'abuser de Charlotte Corday qui lui plante un couteau dans la poitrine. Affolée, elle court à l'Assemblée demander conseils et assistance auprès de Robespierre, son amant. La nouvelle de la mort de Marat l'incite, lui et ses amis, à acclamer le Roi qui vient prononcer un discours. Mais leur volte-face ne trompe personne et le Roi projette de les faire arrêter. Pendant ce temps, le peuple, marche sur Versailles, toujours avec, dans ses rangs, le Calife et le Grand Vizir. Shéhérazade quant à elle, se retrouve dans la salle de bains de Marat et sauve la vie au mourant. Le Roi, après son départ de l'Assemblée, roule en direction de Versailles. Le château est aux mains des sans-culottes. Se croyant trahi, c'est la fuite à Varennes où il retrouve Robespierre, Danton, Desmoulins, Mirabeau et Charlotte Corday, eux aussi en chemin pour l'exil. La royauté et l'opposition établissent alors un pacte. Ils se joignent à la caravane arabe qui retourne au pays. Grâce à sa connaissance des serrures, Louis XVI devient Calife suprême. A Paris, l'ancien Calife soutient Marat dans l'établissement d'une dictature. © Les Fiches du Cinéma

Statistiques

Moyenne des notes : 6/6 (1 note).
6/6paimpont
7 votes pour une (ré)édition en DVD. Pour voter :

Galerie de photos


(c) affichescinema.com

Références

Forum Moi y'en a vouloir des sous : Avis
Cette page a été visitée 8368 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.018 s. - 17 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter