Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Grand Lehane, petit Affleck


De Tietie007, le 4 janvier 2009 à 12:59
Note du film : 4/6

Une bonne surprise que ce polar dans l'Amérique profonde !


Répondre

De Arca1943, le 15 décembre 2008 à 23:34
Note du film : 4/6

« …le nullissime Ben Affleck n'est pas si nullissime que ça… »

Comme réalisateur, je suis d'accord avec vous. Caché derrière la caméra, je le trouve plus supportable, au point d'espérer voir rempiler ce natif de Boston en réalisateur pour au moins une autre des enquêtes de Kenzie et Gennaro. En espérant un Kenzie un poil plus mûr, une Gennaro un poil moins BCBG, et bien sûr une meilleure présence de Bubba et de son arsenal.


Répondre
Il est mieux derrière la caméra que devant


De Arca1943, le 19 février 2008 à 12:42
Note du film : 4/6

«  Une façon de caviarder son film de plans "volés", montrant des visages de tous les jours, des gens de la rue, aux traits abîmés… »

Comme toujours pour les bonnes choses, il ne faut pas en abuser, mais ce procédé réaliste fait effectivement son petit effet. Je me rappelle que Frankenheimer l'utilise au début de I Walk the Line : quelques plans de vieux types qui boivent de la bière sur leur perron et tout de suite, on s'y croirait…


Répondre

De Freddie D., le 18 février 2008 à 19:05
Note du film : 4/6

D'accord, dans l'ensemble, hormis le fait que je n'ai pas lu les romans d'origine. Affleck a une façon de caviarder son film de plans "volés", montrant des visages de tous les jours, des gens de la rue, aux traits abîmés, qui donnent une vraie authenticité à son film. Si le démarrage est mou, évoquant un épisode languissant de FBI portés disparus, le film décolle avec l'intrusion dans la maison du pédophile, et le rôle de plus en plus important que prend Ed Harris, exceptionnel dans un personnage aussi odieux qu'attachant. Freeman n'étant pas en reste, les "jeunots" ont du mal à tenir la distance, mais l'étrange Casey Affleck finit par prendre de l'épaisseur. La fin, et particulièrement le dernier plan silencieux, ouvrent le champ à de vrais questionnements : qu'aurions-nous fait, à sa place ? Un bon polar, donc, pas révolutionnaire, mais assez original.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0032 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter