Accueil
Cinéma
Rouge Venise
France, Italie

Sortie France : 20 septembre 1989
Première mondiale : 1989
La fiche technique complète sur IMDb

02/03/200523/05/2006
Réalisateur :
Etienne Périer

Scénaristes :
Georges Garone (auteur)
Matthew Pollack

Compositeur :
Antonio Vivaldi

Directeurs de la photographie :
Marcello Gatti
Jean Charvein (cadre)

Monteur :
Noëlle Balenci

Acteurs :
Vincent Spano (Goldoni)
Wojciech Pszoniak (Vivaldi)
Isabel Russinova (Nicoletta)
Massimo Dapporto (Tiepolo)
Victor Lanoux (le Grand Inquisiteur)
Andréa Ferreol (la princesse Hortense)
Yorgo Voyagis (Torelli)
Catherine Lachens (la Giro)
Valérie Mairesse (Célia)
Galeazzo Benti (Silvio Conio)
Stéphane Bierry (le secrétaire de l'inquisiteur)
Danièle Formica (Chiari)

...

Résumé

A Venise, alors que le carnaval bat son plein en l'an de grâce 1735, un jeune avocat en rupture de barreau, Giro Goldoni, s'acharne à croire en un théâtre proche de la vie. Miracle ! Spinozza accepte de financer sa pièce, et Goldoni rencontre la femme de sa vie, Nicoletta. Il la retrouve dans l'académie musicale de son ami Vivaldi, qui forme avec lui et le peintre Tiepolo, un joyeux trio. Las ! le père de Nicoletta ne veut pas de lui pour gendre, et Spinozza est retrouvé poignardé, un mouchoir rouge sur le corps. Au retour d'une joyeuse soirée, Giro assiste au meurtre d'une femme, poignardée par un homme masqué qui jette un mouchoir rouge sur elle. Entre-temps Tiepolo a pu présenter ses amis à la princesse Hortense, qui les invite à sa réception du lendemain. Mais le Grand Inquisiteur soupçonne Goldoni de manier le poignard, en ces temps de désignation du Doge qui voient s'affronter Pisani et Torelli. Vivaldi triomphe à la soirée de la princesse, et Goldoni trouve en elle une mécène. Nouvelle catastrophe : Hortense est assassinée dans les mêmes conditions et Giro emprisonné par le Grand Inquisiteur. Torelli, accusé d'agissements illicites par ses adversaires, devient le nouveau protecteur de Vivaldi, puis de Goldoni, lorsque ce dernier est relâché, après un nouvel assassinat. Utilisant son arme favorite, le théâtre, Giro obtient la main de Nicoletta, démasque le coupable qui n'est autre que Torelli, en dévoilant les motifs de ses crimes, et trouve un nouveau mécène en la personne du Grand Inquisiteur. (Les Fiches du Cinéma)

Statistiques

Moyenne des notes : 4,7/6 (3 notes).
6/6alex4488
4/6Arca1943, la-mute
8 votes pour une (ré)édition en DVD. Pour voter :

Galerie de photos


(c) alyon.org

Cette page a été visitée 8594 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.013 s. - 17 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter