Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Avis


De droudrou, le 15 janvier 2007 à 13:37
Note du film : 4/6

Reprenant mon dernier message que je viens de compléter d'une remarque idiote pour ne pas dire débile… A propos du film Le corps de mon ennemi dont l'action se passe dans le Nord (Eh !] pour le moins, au tout début du film, la scène dans le cimetière se situe à Calais. Cette tombe particulièrement remarquable qui plante le décor de tout ce qui va suivre est juste à droite de l'allée centrale en entrant dans le cimetière Nord et concerne des grands patrons de la dentelle calaisienne.

Il faut croire que Henri Verneuil éprouvait quelques sympathie pour le secteur puisque l'une des scènes de Week-end à Zuydecoote a été réalisée dans les "ruines" de l'Eglise Notre-Dame à Calais alors et toujours en reconstruction. Pour les nécessités de la scène, Verneuil avait fait brûler quelques pneus. C'est la scène où l'on aperçoit ces cornettes qui sont des espions Allemands infiltrés et qui procèdent à quelques ablutions, l'un étant occupé à se raser…

Ca fait partie de l'Histoire locale.


Répondre

De droudrou, le 1er octobre 2006 à 14:15
Note du film : 4/6

A la lecture du message précédent, sans doute aucun : "nous sommes infiltrés !" – Un élément subversif vient s'insérer dans nos rangs !…

A propos de Bébel : "Bizarre ! Comme c'est bizarre ! Lui si bien à l'origine !… Aurait-il mal tourné ou le succès lui aurait-il tourné la tête ?"

quelques temps plus tard : relisant mon message, à propos d'élément subversif, ça me fait penser à la réplique de James Bond dans Never say never again s'adressant à Moneypenny : "Nous allons chasser les éléments subversifs" sachant que le petit père Bond a quelques kilos superflux à perdre…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.040 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter