Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Avis


De vincentp, le 26 décembre 2012 à 23:38
Note du film : 4/6

4,2/6. L'odyssée du docteur Wassel (1944) est typique de ce qu'a pu réaliser Cecil B. DeMille au cours des années quarante et cinquante. DeMille était très fort pour passer du collectif à l'individuel avant de retourner au collectif. Pour bâtir aussi une fresque historique monumentale, ou d'une certaine envergure comme ici….

Ce long-métrage repose sur un bon scénario (auquel a participé Alan le May) construit avec brio (un récit principal enrichi par des digressions). Il met en scène un grand nombre de personnages (des plans superbes nous font passer par trois couples successifs -vingtième minute-), et s'appuie sur une composition comme à son habitude de qualité de Gary Cooper. Les thèmes abordés (exaltation du courage individuel, sacrifice personnel, au service d'une cause patriotique et d'intérêt collectif) sont bien développés.

La photographie en couleur de Victor Milner est superbe (parfaite intégration des personnages dans les décors colorés). Il m'a semblé que les séquences les plus réussies étaient des séquences de transition ou intimistes (Cooper dérangé dans son bain, par exemple, ou Cooper recevant les honneurs qui lui sont dus) : elles font souvent preuves d'un humour assez fin, lequel distille en douceur une dose d'émotion pour le spectateur…

Ce récit accumule toutefois des poncifs de l'époque (années quarante) et une certaine dose d'académisme, qui limitent sa portée. On devine à l'avance nombre de rebondissements du récit. Sur la durée de 2 heures 15 minutes, ceci est un peu gênant…

L'odyssée du docteur Wassel n'est peut-être pas le film le plus réussi de son réalisateur mais il se regarde néanmoins dans l'ensemble avec plaisir…


Répondre

De DelaNuit, le 22 juillet 2008 à 12:28
Note du film : 6/6

Désolé si la formule employée vous a déplu. D'une part, elle ne visait pas à l'universalité des plus de 60 ans, mais concernait un certain nombre d'entre eux, ainsi que je l'ai expressément écrit. Vous n'en faîtes pas partie, tant mieux pour vous.

D'autre part, je n'ai pas inventé cette formule par "naïveté juvénile", je me suis contenté de reprendre les termes utilisés autour de moi par les personnes concernées…

Enfin, je n'émettais pas de jugement de valeur. Je connais effectivement des personnes qui trouvent pénible de lire des sous-titre et qui estiment que cela les prive d'une partie de l'image et du jeu des acteurs. A fortiori quand on ne connaît pas du tout la langue et qu'il faut tout lire. Cela ne veut pas dire non plus que ces personnes sont idiotes ou diminuées. Elles préfèrent peut-être simplement porter leur concentration sur d'autres aspects du film.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0036 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter