Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

La première fiction sur les trafics de drogue...


De Arca1943, le 25 février 2015 à 00:05
Note du film : 4/6

(Note: 4,5)

Ayant goûté au Gabin des grands jours dans Le Cave se rebiffe, je voulais prolonger mon plaisir, et ce fut chose faite avec ce film d'un genre certes bien différent, un très solide drame policier d'Henri Decoin.

L'aspect "documentaire" du film, qui nous fait faire le tour des différentes étapes du commerce de la drogue, du grossiste au revendeur en passant par le laboratoire de chimie et la fumerie d'opium, ajoute un intérêt indéniable. Et on a su trouver l'intrigue qu'il fallait pour soutenir l'intérêt jusqu'au bout. Gabin domine le film dans le rôle de ce malfrat aux méthodes "modernes" (autrement dit américaines) qui arrive à Paris pour reprendre en main un réseau de stupéfiants en perte de vitesse. Cette reprise en main est le parfait prétexte narratif pour nous balader dans le réseau sans que ça semble didactique.

Je suis moins convaincu par l'histoire d'amour entre Gabin et Magali Noël, histoire qui semble un peu surajoutée pour faire moins sombre. Mais bon, de l'amour, il en faut bien ! Sinon, on s'rait pas là ! Les deux fiers-à-bras incarnés par Lino Ventura et Albert Rémy font vraiment bien la paire et dégagent sans effort apparent une efficace impression de dangerosité. Lila Kedrova fait peur elle aussi, mais d'une autre façon, en junkie au bord de la crise de nerfs. Tous les seconds rôles sont solidement campés. Dalio est antipathique à souhait en chef du réseau (mais comment fait-il pour avoir l'air cauteleux comme ça?) et Paul Frankeur joue son commissaire de police avec autorité.

C'est un film jazz (et l'orchestre est dirigé par Michel Legrand), le noir et blanc est très beau, le rythme plutôt vif pour l'époque nous entraîne vers un très bon dénouement. L'histoire est aussi prétexte à nous montrer des zones de la vie sociale rarement filmées à l'époque, et je ne serais pas surpris que la censure du temps ait froncé les sourcils ici et là.

Bref, ça a beau dater de soixante ans, je ne me suis pas ennuyé une seconde !




Répondre

De vincentp, le 4 février 2014 à 00:19
Note du film : 4/6


4,2/6. Oui, c'est un bon film, sur la France des trafics du milieu des années 1950. Le film accuse une légère baisse de régime dans sa seconde partie, après un démarrage en trombe, on ne peut pas dire qu'il y ait un réel suspens (la fonction réelle du personnage principal ne fait aucun doute) mais les ambiances nocturnes et urbaines, le descriptif quasi-documentaire de ce milieu underground et secret, avec ses rites et codes étranges, et l'interprétation de Gabin (fantastique) valent le détour. La relation entre Gabin et Magali Noel est très bien traitée également. Une fin extrêmement réussie.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.040 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter