Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Ombres


De Arca1943, le 5 février 2006 à 04:46
Note du film : 3/6

Je l'aurais tout de même trouvé plus sympa si on ne me disait au début : "This film was inspired by a true story." Yeah, sure. Ça fait quelques films récents du genre qui tablent pareillement sur la crédulité d'autrui (The Amityville Horror en est un autre). Moi, c'est le moment précis où je commence à décrocher du film !


Répondre

De Freddie D., le 4 février 2006 à 19:14
Note du film : 4/6

Je suppose que la "true story" en question se résume à la chute du pont à Point Pleasant… Donc, techniquement, ce n'est pas un mensonge ! Mais je suis OK, ce n'est ni utile, ni très malin d'utiliser ce genre d'argument bidon, pour légitimer une série B.


Répondre
Critique


De dumbledore

Ce n'est pas "Hamlet", ce serait plutôt "beaucoup de bruit pour rien".

Le point de départ, ou du moins le thème, est pourtant intéressant. Il arrive à tout le monde d'enrager face à un coup du sort. Eh bien, voilà offerte à Richard Gere, victime récente du sort, la connaissance du prochain coup du sort. Que va-t-il faire? Y croire? Essayer de changer le destin? Y arriver?…

Le thème est intéressant, seulement, il est bien vite etouffé dans un scénario digne des pires X Files, avec l'humour et l'originalité en moins. Les scènes sont trop "expositionnelles", manquent de tension et de dramaturgie. Les personnages sont insipides. La narration fait du sur place et frôle la métaphysique avec ridicule.

La mise en scène n'arrange rien. On aurait donné n'importe quel scénario (comédie, tragédie intimiste, etc), au réalisateur, il aurait tourné de la même manière, c'est-à-dire sans se soucier une seconde de l'histoire qu'il raconte, des personnages qu'il cotoie. Il fait des beaux plans (et encore) pour faire du beau. Tout n'est qu'effet, aussi bien visuel que sonore, sans aucune justification ni raison d'être… Bref de l'anti-mise en scène.

Rien à sauver donc du film, même pas la scène finale qui se veut spectaculaire et qui fait carton-pâte.

On aura toutefois une pensée pour le pauvre Richard Gere, qui a bien du mal à remonter la pente et flirter tout à la fois avec les bons films et le box-office.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.020 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter