Accueil
Cinéma
Le Coupable
France
Réalisateur :
Raymond Bernard

Scénaristes :
Bernard Zimmer
François Coppé (auteur)

Compositeur :
Jacques Ibert

Directeur de la photographie :
Robert Lefebvre

Responsables des décors :
Jean Perrier
Léon Barsacq

Société de production :
Filmos

Acteurs :
Pierre Blanchar (Jérôme Lescuyer)
Madeleine Ozeray (Thérèse Forgeat)
Gabriel Signoret (M. Lescuyer)
Suzet Maïs (Marie-Louise Gaude)
Gilbert Gil (Jérôme Forgeat)
Marguerite Moreno (Mme Gaude)
Jean Joffre (Le bâtonnier)
Junie Astor (Louise Donadieu)
Marcel André (Edouard)
Palmyre Levasseur (Rosalie)
Odette Barencey (la femme de ménage)
Daniel Clérice (Anatole)

...

avant le 21/11/2004
24/09/2008
Sortie en salles en France : 21 janvier 1937
Première sortie mondiale : 1936
La fiche technique complète du film :  La fiche technique complète sur IMDb

Résumé

Fils d'un magistrat austère au cœur sec, veuf établi à Caen, Jérôme Lescuyer termine des études de droit à Paris. Il mène une vie studieuse, égayée seulement par des visites à son ancien camarade de collège Donadieu, un artiste aussi talentueux que désargenté. Jérôme se lie avec une jeune fleuriste, Thérèse Forgeat, et devient son amant. Le bonheur paraît leur sourire, mais la guerre éclate. Jérôme part rejoindre son corps, laissant la jeune femme enceinte. Fille-mère, celle-ci va quêter un peu de réconfort auprès du père Lescuyer, qui l'éconduit sèchement et lui annonce que son fils est mort à la guerre. Thérèse, se sentant abandonnée, épouse un de ses cousins, qui accepte de la prendre en charge avec l'enfant. Mais le soldat rentre du front. Son père lui apprend que Thérèse est mariée avec un autre. Jérôme consent alors à convoler à son tour avec celle qu'on lui destine, Marie-Louise Gaude, fille d'une vieille amie de sa mère. Cependant, Thérèse est malheureuse en ménage. Brutalisée par son mari, elle meurt, laissant son fils à la dérive. Arrêté pour vagabondage, celui-ci échoue dans une maison de correction, puis glissant sur la pente du vice, assomme un vieil usurier. Il est traduit en cour d'assises. Or, c'est son propre père, devenu procureur, qui doit requérir contre lui. Plaidant courageusement sa responsabilité de père indigne, Lescuyer enlève l'acquittement. Enfin, réunis, père et fils pourront repartir du bon pied.

Statistiques

Moyenne des notes : 6/6 (2 notes).
6/6mymy, poet75
Aucun vote pour une (ré)édition en DVD. Pour voter :

Galerie de photos


(c) moviecovers.com

Cette page a été visitée 4112 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.032 s. - 17 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter