Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Chuck Norris versus le reste du monde


De Johndoe, le 6 septembre à 17:37
Note du film : 6/6

La suprématie américaine et hollywoodienne reste incontestable par son influence et par sa place centrale dans le marché cinématographique mondial. Chuck a su réutiliser toute sa connaissance et son amour du cinéma pour aboutir à une production ultime ; un film qui revient à une primitivité du cinéma, mais qui la dépasse par une technicité moderne, par une intrigue tortueuse, et par une esthétique influencée par les différents courants et genres, qu’ils soient européens (expressionnisme, avant-gardisme…) ou américains (le film noir). Car Invasion USA, et plus tard l’ensemble de l’œuvre de chuck, ont abouti à l’apogée du cinéma moderne, qui a définitivement plié la technique au profit de la narration.

Chuck nous gratifie d'ailleurs de deux répliques d’anthologie :

"Toi, tu te casses ou tu vas repartir avec la bite dans un tupperware…

"Toi, tu commences à me baver sur les rouleaux !"

Le slogan sur l'affiche annonçait la couleur: l'Amérique n'était pas prête,lui si…

Le mythe était né, et avec lui, une filiation cinématographique qui s’étend encore aujourd’hui, même inconsciemment, et ce par le remploi passif et assimilé depuis longtemps de mécaniques narratives qui font les beaux jours du cinéma américain. Ce cinéma d’adhésion, ce cinéma mainstream, ce cinéma si souvent rejeté, mais ce cinéma de paillettes et d’étoiles qui continuera toujours à fasciner son spectateur.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0020 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter