Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Bardot déroutante...


De moby dick, le 12 janvier à 16:43

Comme le rappelle le critique Louis Schorecki, les violons ont toujours raison. Ils ne manquent pas dans cette formidable adaptation du non moins formidable roman de Simenon. Et ils nous font soupirer d'aise devant la vitalité quasi-criminelle de BB, gémir devant sa beauté étourdissante, fondre aussi devant sa candeur proche de l'inconscience absolue et vibrer devant un Gabin sur le retour qui se saisit, tel un gamin pourtant, de la dernière partie de plaisir subversif que sa vie de notable lui réserve. Car assurément, à l'époque, ce film était tout bonnement subversif, comme l'était le pouvoir de séduction de Brigitte Bardot. Certes le film a connu un gros succès populaire mais il a dû faire bondir de colère les ligues de vertu hélas toujours en embuscade. Et je suis persuadé qu'Autant-Lara, immense provocateur, a dû s'en amuser avec ses acteurs complices.


Répondre

De Tamatoa, le 26 septembre 2012 à 19:41
Note du film : 2/6

En enfant vicieuse et immature, il me semble que Bardot, pour l'époque, s'imposait.

Et alors ? Pensez vous les beautés citées si maladroites qu'elles ne puissent pas jouer les enfants vicieuses et immatures ? Quant' à Tippi Hedren, un iceberg, vous savez quoi ? Dans une prochaine vie, que d'aucuns prédisent pour la fin de l'année (!), je serai réincarné en ours blanc et je me promènerai, je bivouaquerai sur l' Iceberg Tippi Hedren ! Et le premier qui s'approche …


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.034 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter