Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Avis


De fretyl, le 8 octobre 2008 à 05:32
Note du film : 1/6

J'avais bien aimé la première version tiré de l'affaire de Amityville, pour le mystère qu'elle suscitée.
J'ai détesté hier soir ce retour tardif et inutile. L'effet de surprise était déjà usé dans le deuxième film pourtant réalisé par Damiano Damiani ainsi que dans Amityville 3.
Les retours sur les succès d'épouvante des années 70, qui ont cours aujourd'hui, après Massacre à la tronçonneuse et Massacre à la tronçonneuse 2 : le commencement commencent à devenir sérieusement agaçant, le manque d'inventivité du cinéma parait presque un signe net d'une baisse de talent en ce début de vingt et unième siècle.

Les effets spéciaux sont quasi systématiques et finissent par devenir grossier et à nous montrer des ficelles assez grosses qui ne font pas peur.
Les plans de la maison censés angoisser sont lourd et peu surprenant, et le film s'intéresse peu au comportement et aux réactions des personnages, ne laissant place qu'a des images d'horreur, très attendu.
En clair, c'est nul et je conseille à tout le monde de rester sur le bon souvenir effrayant de Amityville, la maison du diable.

Et si on s'intéresse à l'affaire un documentaire en trois partie est disponible sur dailymotion :

http://www.dailymotion.com/relevance/search/amityville/video/x4gfcn_amityville-histoire-vraie-partie-1_politics

http://www.dailymotion.com/relevance/search/amityville/video/x4gfj0_amityville-histoire-vraie-partie-2_politics

http://www.dailymotion.com/relevance/search/amityville/video/x4gfrw_amityville-histoire-vraie-partie-3_politics


Répondre

De PM Jarriq, le 10 octobre 2005 à 11:05
Note du film : 3/6

Remake du film de Rosenberg, pas un chef-d'oeuvre hormis la BO de Lalo Schifrin, ce nouvel Amityville est un peu meilleur, sans atteindre les sommets du genre. Le cast d'abord, composé de top models (James Brolin était excellent dans l'original), n'a aucun attrait et les effets sont gentiment pompés sur les films de fantômes japonais récents. En réalité, le film ne fait jamais peur, même si le décor est réussi, la mise en scène élégante et les maquillages sont plutôt efficaces. En relisant le carton de début "d'après une histoire vraie", on se souvient que c'est basé sur un faits-divers survenu en 1974. Je ne suis pas sûr de la chronologie, mais Stephen King s'est probablement inspiré de ces événements pour écrire son roman "Shining – L'enfant-lumière", qui a lui-même inspiré Kubrick et une minisérie télé.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0025 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter