Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Je m'ennuie des films de Résistance, part two


De Arca1943, le 30 janvier 2013 à 15:40

Arca (rouge comme une tomate et à bout de souffle:) « Hé, attendez-moi ! Attendez-moi ! Non, mais… pff, pff… elle est sacrément longue, cette marche, dites-donc. J'aimerais bien… pff, pff… qu'on arrive quelque part, de préférence quelque part où il y a un lecteur DVD et le DVD du film La Longue marche, car j'en ai marre… pff, pff… de courir après depuis tout ce temps ! Bon sang… pff, pff… le premier message pour réclamer la sortie DVD date de juin 2004 !»

La troupe des résistants-cinéphiles (en chœur:) « Ta gueule et marche ! On finira bien par arriver un jour !»


Répondre
VOTE
De Impétueux, le 29 septembre 2005 à 18:40

Bien que je n'aie jamais vu, je crois, cette Longue marche, je vote par curiosité pour voir le traitement appliqué par Astruc à la Résistance ; Astruc, issu d'un milieu de gauche (sa mère était liée à la famille de Paul Vaillant-Couturier), s'est reconnu dans une résistance de droite, bien qu'il n'ait jamais fait allégeance au Général de Gaulle ; c'est plutôt du côté d'Honoré d'Estienne d'Orves ou du général Giraud qu'il est allé voir…

Ce curieux bonhomme, touche-à-tout sans doute un peu trop dilettante, lance une nouvelle manière de filmer – la caméra-stylo – avec Les Crimes de l'amour : Le rideau cramoisi, d'après Barbey d'Aurevilly, connaît un assez beau succès d'estime, avec Une vie, d'après Maupassant, filme encore une Education sentimentale d'après Flaubert.

Lassé du cinéma, de la difficulté de trouver des fonds, des producteurs compréhensifs, il fait un peu de télévision, puis se dirige vers le roman où, sur fond d'érotisme, il développe à l'envi des thèses réactionnaires et nostalgiques…

Aussi, et aussi pour Maurice Ronet, je vote, donc !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.014 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter