Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Les grands enfants


De Tamatoa, le 9 septembre 2013 à 23:07
Note du film : 4/6

Je ne peux que rejoindre l'avis de David-H qui met exactement dans le mille ! A part peut-être quand il ose la comparaison entre les veinards et Le diable et les dix commandements. Le deuxième est nettement plus abouti que le premier avec des sketches beaucoup plus écrits, pensés . Mais pour le reste… Tous nos chers disparus se sont donnés rendez-vous, pensant peut-être que quand la grande horloge aura fait sa sale besogne, nous nous réjouirons encore de les retrouver du temps de leurs gloires ! Dernièrement, l'un d'entre nous dénonçait un film-cimetière. Ben en voilà un… Mais quand les habitants se réveillent, qu'est-ce que c'est bon ! Un film fort sympathique, sans prétention que celle de ne pas oublier. Ce qu'ils étaient habiles dans leurs shows, les bougres. Dans le léger comme dans le plus lourd et inversement, quel talent étaient le leur !

Avec en toile de fond, un esprit bon enfant, fort agréable à retrouver..

C'est tellement vrai !


Répondre

De David-H, le 4 juin 2006 à 17:49

'Les Veinards' sortit à une époque où le genre à sketches foisonnait en France. Du 'Diable et les Dix commandements' aux 'Sept Pêches Capitaux' en passant par 'La Française et l'Amour', ces films du début des années soixante réunissaient quasiment toutes les stars du moment. Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura, Alain Delon, Louis De Funès, Fernandel : tous s'y sont essayé un jour. C'est donc toujours avec une certaine curiosité et un immense plaisir que l'on redécouvre ces films d'un genre devenu totalement obsolète, si l'on excepte peut-être, ces fameux 'Secrets professionnels du Docteur Apfeglück' de 1990. Cinq sketches composent ces Veinards, sur la thématique des concours. L'humour est d'un autre temps, les 'gueules' de l'époque rejaillissent jusqu'au cœur de la figuration, Darry Cowl zozote en colleur d'affiches et Louis de Funès clôt admirablement le film, tout juste à l'aube de sa grande époque. Le cocktail, sans être détonnant, est plaisant, et reste l'une des vitrines idéales du burlesque de l'époque. Avec en toile de fond, un esprit bon enfant, fort agréable à retrouver. 'Un soulagement dans un monde de brutes', en quelque sorte…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.012 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter