Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

zabriskie point


De Steve Mcqueen, le 16 mai 2010 à 18:45
Note du film : 1/6

Navré de ne pas partager l'enthousiasme d'Alholg, Vincentp, Arca, Archibald et Nosata….

"Au lieu d'approfondir le genre (qui a donné au cinéma de nombreux chef-d'oeuvre) dans le sens du baroque, de l'émotion ou dans tout autre sens, Antonioni se contente de l'illustrer avec componction, avec une gravité solennelle et glaciale qui impressionne beaucoup les spectateurs de festivals. Est-il nécessaire de voir les films d'Antonioni ?Peut-être faut-il en avoir vu au moins un, avoir observé au moins une fois cette parfaite glaciation de l'impuissance pour mieux apprécier le talent des vrais grands cinéastes, ceux de l'incarnation (Rossellini) ou ceux de l'abstraction Lang, Hitcock, etc….)"

Bien d'accord avec Jacques Lourcelles à propos de "Femmes entre elles". A mon sens, "Zabriskie Point" (un titre bien pédant et abscons, qui ne veut strictement rien dire….) est une "oeuvre" totalement obsolète, déjà démodée à l'époque de sa sortie. C'est un film d'une prétention et d'une bêtise abyssales. Le "scénario" (là encore, les guillemets s'imposent) tient sur un ticket de métro plié en quatre. Qu'on en juge : accusé à tort du meurtre d'un policier, Mark rencontre Daria, maîtresse d'un riche promoteur. Ils s'aiment mais Daria apprend la mort de Mark, tué par des policiers. Elle se rend dans un endroit sauvage, "Zabriskie Point" (ça veut rien dire mais c'est joli), près de la maison de son patron, qui explose lors d'un ralenti particulièrement gratuit. Mais attention, CELA EST SYMBOLIQUE ( je mets des guillemets pour souligner la grosseur des cables qui sous-tendent cette révélation) : "cela" symbolise l'explosion de sa vie suite à la perte de son amour….

On le voit, la subtilité n'est pas le fort d'Antonioni en général et de "Zabriskie point" en particulier…..Ce symbolisme exarcerbé est profondément ridicule à mon goût, d'une naîveté presque touchante tant elle n'est pas assumée. C'est particulièrement flagrant dans la "grande scène d'amour" (comprenez gigantesque partouze filmée n'importe comment) en plein désert, à l'esprit hippie post-huitard particulièrement ridicule et morceau de bravoure du film…..

Pour couronner le tout, Mark Frechette (dans le rôle de "Mark", quelle originalité dans le choix des prénoms !!) est d'une fadeur à toute épreuve et Daria Halprin (dans le rôle de "Daria", décidément….) est aussi belle que mauvaise comédienne. Quant à Rod Taylor, on se demande ce qu'il est venu faire dans cette galère…..

Du cinéma ni fait ni à faire, bêtement conceptuel, ésotérique et abscons.

Mais à mon humble avis, c'est toute la carrière du "maestro" qui est surestimée. "Femmes entre elles" ne vaut que pour ses actrices, le reste est nul. "L'avventura" est un monument d'ennui où Antonioni filme complaisemment la sculpurale Monica Vitti, "Blow up", sous couvert de réflexion sur le voyeurisme, érige l'Ennui en oeuvre d'Art et "Profession : reporter" ne vaut que pour Nicholson et son magnifique plan-séquence (soit quelques minutes de grace pour un pensum emmerd….au possible).

PS : je mets 1/6 parceque le désert est plutôt bien filmé.


Répondre

De vincentp, le 27 août 2006 à 18:00
Note du film : 6/6

Il finira bien par être réédité ! Car il le mérite bien… Le début que vous avez loupé lorgne vers Faces de Cassavates, avec des personnages filmés en gros plans, un ton spontané, et des propos semble-t-il improvisés sur l'état du monde (propos un peu naïfs, mais les utopies ont le mérite de parfois faire avancer les choses). C'est aussi un film ambitieux et abouti (il faut admirer le talent d'Antonioni pour faire aboutir un sujet quelque peu "casse-gueule"). Un talent particulièrement évident lors des séquences finales. Un style novateur, adapté au sujet, qui mérite d'être découvert ou redécouvert. Et certainement un des films qui porte le mieux l'esprit des sixties. Moi, j'ai adoré…


Répondre
Zabriskie Point : un film culte


De DelaNuit, le 11 août 2009 à 13:28

Pour explorer cette époque psychédélique, qui aura l'initiative courageuse d'éditer le culte et introuvable Tam Lin (1969), unique réalisation de Roddy Mac Dowall avec une Ava Gardner vieillissante en reine vampire des communautés interlopes de la fin des 60s ?

Un film maudit s'il en est… dans une thématique en phase avec Zabriskie Point !


Répondre

De oasley, le 11 août 2009 à 00:29
Note du film : 6/6

Enfin une très bonne édition en DVD !

Disponible depuis décembre 2008, cette éditon de Warner Home Video du DVD de ZABRISKIE POINT est en deux langues : l'original américain et une version française. Le format image PANAVISION (2.35:1) est parfaitement respecté. Cette édition éclipse toutes les précédentes.

On regrettera de ne disposer que d'une édition simple pour un film culte s'il en est. Pas de bonus, seulement le chapitrage mais le film y est !

ZABRISKIE POINT c'est aussi une anthologie de musique pop avec les fantastiques musiciens que furent Jerry Garcia (Love song), The Youngbloods, The Rolling Stones sans oublier bien sûr Pink Floyd. Nous nous permettrons de faire remarquer que dans la scène finale où se produisent des explosions multiples le film aurait du suivre la musique où le cri géant de Roger Waters aurait dû être le déclencheur… (Come in number 51 your time is up; qui est un remake superbe du Careful with that axe Eugene).

Ce film culte fait partie d'une trilogie constituée de : MORE (1969 avec Mimsy Farmer et la musique de Pink Floyd)
LA ROUTE DE SALINA (1969 avec Mimsy Farmer et la musique de Christophe, Reeves, Trainer, Brigham et B. Gérard)
ZABRISKIE POINT (avec Daria Halprin et Mark Frechette et la musique de Pink Floyd, Jerry Garcia, etc).


Ces trois films contemporains sont les facettes multiples d'un kaléidoscope de musique pop et de musique psychédélique. Leur empreinte est pour nous restée indélébile.

oasley


Répondre
LE FILM D'UNE EPOQUE


De Arca1943, le 27 août 2006 à 16:21
Note du film : 4/6

Je crois qu'il est sorti en Zone 1.


Répondre

De thierry22, le 27 août 2006 à 14:56
Note du film : 6/6

A quand une réedition en DVD?


Répondre
Zabriskie Point , un film oublié


De hippyHippyShake, le 4 avril 2005 à 18:15
Note du film : 4/6

Bonjour tout le monde, étant amoureux du cinéma, et la musique, je me sens obligé d'aimer Zabriskie Point, Je n'ai jamais vu le début ( c'était passé sur Arte l'été dernier je suis tombé dessus au hasard, et g cru entendre Pink Floyd , ce qui étais le cas. )

Ce qui m'étonne c'est que ce film est absolument introuvable dans les grands magasins tels ke fnac ou amazon, donc je compte sur DVDToile pr rééditer ce film ( et me prévenir si possible )

granddani84@hotmail.com

Merci bien , bisou bisou lol

Daniel


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.018 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter