Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Le système Capra


De vincentp, le 7 janvier à 22:24
Note du film : 4/6


Platinum Blonde réalisé par Frank Capra en 1931 met en évidence le système de représentation du cinéaste. Capra, issu d'un milieu social très modeste (immigré sicilien) fait l'éloge de la classe moyenne, entreprenante, créatrice, simple dans ses comportements. L'argent doit être contrôlé par la morale. L'aristocratie est présentée comme un parasite, avec des us farfelus (les fixe-chaussettes). Le propos reste toutefois modéré dans sa critique sociale, le récit fait preuve de subtilité et évite tout manichéisme. Le personnage interprété par Robert Williams ressemble beaucoup aux personnages interprétés par la suite par James Stewart ou Gary Cooper.

Autre élément qui émerge : l'ambition. Capra a des idées sur un peu tout (le couple, la famille, les amis, les classes sociales, les comportements, le journalisme) et il ne les cache pas ! Les personnages sont volubiles et n'expriment rien de façon intériorisée ! Les forts en gueule sont légions ! La mise en scène de Platinum Blonde est relativement simple, efficace, avec une sophistication sur certains plans (plans-séquence, travellings,…). Ce film de Capra reste globalement modeste, au sein de la filmographie de ce cinéaste, et au sein de la production hollywoodienne de ces années (si l'on compare par exemple à l'un des sommets de Lubitsch de l'époque : Haute pègre -1932-).


Répondre
VOTE
De Liz86000, le 16 janvier 2006 à 16:06
Note du film : 3/6

Un gentil film de Capra, mais avec une lumineuse Loretta Young!!


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.011 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter