Accueil

Critique Films

Télévision
États-Unis
Polar
Scénaristes :
Richard Levinson (créateur)
William Link (créateur)

Producteur :
Dean Hargrove

Compositeur :
Henry Mancini (thème)

Société de production :
Universal TV

Voix :
Serge Sauvion (Columbo)

Acteur :
Peter Falk (l'inspecteur Columbo)

avant le 21/11/2004
09/02/2010
Sortie en salles en France : novembre 1976
Première sortie mondiale : 1968
La fiche technique complète du film :  La fiche technique complète sur IMDb

De paul_mtl, le 26 février 2006

Belle critique sur Colombo, AlHolg :)

Une bonne chose qu'un coffret DVD soit sorti en fevrier 2006 sur la série Colombo.

Je suis décu qu'ils ont inseré 2 épisodes de Madame Colombo (1/6) dedans

au lieu de 2 autres vrai episodes de la série originale Colombo.

A la limite ils auraient pu inserer 1 épisode de la série récente de Colombo plutot decevante.

A noter que Peter Falk né a New-York en 1927 etait d'origine italienne et hongroise.


Répondre

De dumbledore, le 30 juin 2007

Chercher la femme? Cette discussion est assez amusante… D'un point de vue purement factuelle, il est évident qu'il s'agit d'un "gimmick", d'un truc de scénariste pour camper le personnage (comme le Basset, la Voiture, le Cigare et sa cendre ainsi que l'imperméable). Ces éléments permettent de très vite marquer le personnage et dans un second temps de jouer sur le côté "plouc" confronté aux riches et aux (soit disant) intelligents de ce "Monde". Columbo n'affronte que des bourgeois/riches/puissants.
Mettons de côté cette dimension de construction scénaristique de personnage, tentons la démonstration par l'absurbe. Si Columbo n'a pas de femme, pourquoi en invente-t-il une? Logiquement la réponse devrait être : pour passer justement pour un plouc, faire baisser la garde de ses opposants afin de pouvoir mieux les confondre par la suite.
Toutefois et c'est là que le bat blesse : si telle était la ligne de Columbo, pourquoi Columbo (de souvenir il le fait et j'en appelle à la fois à la mémoire et à l'honnêteté d'Alholg pour éventuellement réfuter sa propre théorie, de souvenir donc) pourquoi parle-t-il quelque fois de sa femme à des personnes (policiers par exemple) dont il n'a pas nécessité de vouloir manipuler? Pour moi il est clair que cette femme évoquée a pris des proportions insoupçonnée par l'auteur quand il a inventé le personnage. Ensuite il en a joué. Mais je crois qu'il serait le premier à sourire de ces interrogations… Ça rappelle un peu la franchise Star trek et ses discussions sans fin sur – je ne sais pas – la sexualité de Spock!
Personnellement, je crois que Columbo a une femme et qu'elle s'appelle Charlie… qui travaille pour les Drôles de Dames !!


Répondre

De dumbledore, le 1er juillet 2007

C'est bien continuez, continuez… Dans quelques jours, on aura un tout nouveau personnage de polar à présenter aux producteurs de télévision ;-) Un type terriblement manipulateur, avec une facette professionnelle et une personnelle totalement opposée, etc. On se rapproche de Dexter. Enfin presque.


Répondre

De sépia,, le 1er juillet 2007
Note du film : 5/6

Sépia en pense que, dans l'antiquité, on coupait le cou aux porteurs de mauvaises nouvelles…Et toutes ces bêtises, parce que j'ai demandé il y a quelques jours :"-Qui aime Columbo ?-" Je rends grâce au ciel de ne pas avoir posé la question pour Sacha Guitry…Je l'aurais retrouvé débardeur aux halles, tatoué de haut en bas et rotant de bonheur après une bonne bière tiède! Enfin….Ils vous en sera beaucoup pardonné, à vous et à vos compères, instigateurs de cette lamentable cabale qui fait tant de mal à la douce et gentille sépia…

Cela étant, cher -quand même, mais n'y revenez pas!- Pm Jarriq, j'ai visionné un épisode de "Monk". Le personnage est sympathique, oui, mais quelques fois quand même à la limite du pathétique. La ligne jaune entre le flic plein de tocs sympas -il y en a ! – et le malade qui fait peine à voir, est parfois franchie. Ce qui enlève par moments un peu de légèreté à ce qui semblerait vouloir être le fin mot de cette série.

Je n'ai vu qu'un épisode et donc, pour juger des intrigues, je manque un peu de recul. Mais la déduction du bonhomme semble sans faille, derrière son apparence brouillon toqué, et le dénouement est surprenant.

Un bon moment, oui, bien qu'un peu court (45 mns je crois) – d'autant que j'ai vu cet épisode, bien calée entre les bras de mon homme – mais de comparaisons avec Columbo, AUCUNE !

A vous relire Ami…


Répondre











Critique DVD

Columbo Saisons 8 et 9 Coffret 5 DVD : Columbo / Portrait d'un assassin / L'Enterrement de Mme Columbo / Tout finit par se savoir / Couronne mortuaire / Meurtre en deux temps / Ombres et lumières / Votez pour moi / Grandes manœuvres et petits soldats / Il y a un toujours un truc / Fantasmes
DVD, France
Éditeur : Universal
Sortie : 24 juillet 2007

Format vidéo : 4/3
Audio : Anglais (DD 2.0 Mono), Français (DD 2.0 Mono)
Sous-titres : Français

Note technique : 3/6

Image & son : souvent caractérisée par un grain sensible et une définition un peu molle, l'image alterne encore entre le moyen et le correct. Pistes sonores convenables.

Supplément : aucun.

AlHolg

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 4.0072 s. - 35 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter