DVD
49 762
Nos préférences

M le maudit - [Combo Blu-ray + DVD]
Paris au mois d'août - Édition Collector Blu-ray + DVD
Miracle en Alabama - [Blu-ray]
Salomon et la reine de Saba - [Blu-ray]
La Flibustière des Antilles - Combo Blu-ray + DVD
Le Testament du docteur Mabuse - [Blu-ray]
Douce
Le Train - [Édition Prestige Limitée Numérotée Blu-ray + dvd + livret + photos + affiche]
La Grosse caisse - [Édition Prestige Limitée Numérotée Blu-ray + DVD + livret + photos + affiche]
Rue des Prairies - [Édition Prestige Limitée Numérotée Blu-ray + DVD + livret + photos + affiche]
Films
75 694

+ Inscription

+ Connexion
Nos préférences
Derniers messages

La Belle verte
Les Promesses de l'ombre
Once Upon a Time... in Hollywood
Les Naufrageurs des mers du sud
Paris au mois d'août
Good Bye Lenin!
L'Inconnu
Le Retour de la créature du lagon
L'Île au complot
La Plage déserte
Solo
Solo
La Fille des boucaniers
La Rivière de nos amours
Le Fantôme de Beatie Bow
Décès de Jean-Pierre Mocky (1933-2019)
Décès de Jean-Pierre Mocky (1933-2019)
Décès de Jean-Pierre Mocky (1933-2019)
Décès de Jean-Pierre Mocky (1933-2019)
Décès de Jean-Pierre Mocky (1933-2019)
dvdtoile.com
Derniers avis

Dernières notes en attente d'un avis

En DVD ou Blu-ray mercredi

Capitaine Marleau
DVD
(France Télévision Distribution)

À la télé en France

Aujourd'hui

Demain


News

samedi 10 août
Ciné

Décès de Jean-Pierre Mocky (1933-2019)


Jean-Pierre Mocky

C'est un bien drôle de paroissien qui nous a quitté hier après midi. L'irrévérencieux Mocky a tiré sa révérence. Il n'était pas à une contradiction près. Il était entré dans le cinéma comme on rentre dans une église : En se découvrant. En se découvrant très vite une passion pour la mise en scène, après quelques essais infructueux en tant qu'acteur. Depuis son premier film, les dragueurs, il n'a eu de cesse que d'exister dans le monde du 7e art. Cette galaxie où on ne pardonne rien à personne et où personne n'est fautif. Exister à tout prix, malgré les grands coups de haine et les petits coups de cœur qu'il a encaissé : Et tout lui a été bon pour ça. Il a fréquenté les plus grands. Et beaucoup d’entre eux, par pure amitié, ont accepté de lui donner leurs images pour que son étrange cinéma voit le jour. Jean pierre Mocky a offert aux salles obscures, fort peu nombreuses qui acceptaient ses délires, des films pour la plupart oubliés aujourd'hui et qu'il n'emportera même pas dans la tombe puisqu'un linceul n'a pas de poches et quelques autres, rares, qui ont marqué la mémoire de beaucoup de gens.

On les compte sur les doigts de nos deux mains : Un drôle de paroissien, Le Miraculé, La grande lessive, l'étalon, les compagnons de la marguerite, Une nuit à l'Assemblée nationale, Y a-t-il un Français dans la salle ?, les saisons du plaisir et l'ibis rouge, chant du cygne de Michel simon. Etrange nature que ce Mocky : Bonimenteur de foire, hâbleur, un tantinet mytho, mais surtout matamore pourfendant les causes perdues, Mocky deviendra très vite un bon coup pour un plateau de télé ou une émission people. Provoc' et règlements de comptes assurés. Il existait aussi beaucoup comme ça, Mocky. Comme aujourd'hui on invite volontiers Luchini, hier on invitait à toutes forces Jean-Pierre Mocky. On ne l'invitera plus. Sa grande gueule s'est tue et son immense tendresse a suivie. Il est parti rejoindre tous ceux qui l'ont fabriqué. Car si il y a des cinéastes qui font fleurir des acteurs, bien des acteurs créèrent Mocky. Il en avait peut être aussi assez de se cogner la tête contre les murs pour arracher six sous à des producteurs qui lui faisaient l'aumône. Le paradis, c'est gratuit. Alors Il est bien fichu de nous y pondre une excentricité loufoque ou une bizzarerie paradoxale. Quitte à faire du chantage à Saint-Pierre s'il ne veut pas le laisser tourner.

Jean Pierre Mocky est mort. Et Jean-Paul Adam Mokiejewski nous laisse tout. Pour ma part, beaucoup de peine… Dors mon lapinNadine Mouk

5 messages

News

samedi 27 juillet
Ciné

Décès de Rutger Hauer (1944-2019)


Rutger Hauer

Rutger Hauer est décédé à l'âge de 75 ans. Cet acteur néerlandais, révélé notamment par Paul Verhoeven, a connu le point d'orgue de sa carrière avec le rôle du réplicant de Blade Runner. Acteur néerlandais très en vue à Hollywood dans les années 1980, beaucoup moins depuis. Mais son talent le place au final parmi les très bons acteurs européens de ces trente dernières années. vincentp

3 messages

News

lundi 13 mai
Ciné

Décès de Doris Day (1922-2019)


Doris Day

Doris Day est décédée à l'âge de 97 ans. Figure très populaire des États-Unis, chanteuse de jazz ou de musique populaire, interprète de chansons à succès, elle était vénérée comme une des dernières vedettes de l'âge d'or d'Hollywood. Il ne reste guère plus en vie de cette époque que Olivia de Havilland et Kirk Douglas. La filmographie de Doris Day est – relativement – modeste à comparer de sa carrière musicale. On se souvient d'elle par exemple dans L'Homme qui en savait trop (1956) et dans quelques autres films de Michael Curtiz (liste non exhaustive). La série en trois volets That's Entertainment consacrée aux comédies musicales de la MGM évoque sa contribution au genre. vincentp

Donnez votre avis

News

mercredi 1er mai
Ciné

Décès d'Anémone (1950-2019)


Anémone

À la seule exception du rôle sensible de Marcelle dans l’assez sympathique Grand chemin de Jean-Loup Hubert en 1987, on s’aperçoit que finalement la grande notoriété d’Anémone a reposé sur trois ou quatre ans. Et que cette notoriété a tenu grâce aux innombrables passages à la télévision de films tournés entre 1980 et 1982… De Je vais craquer de François Leterrier (le boulet Liliane) au Père Noël est une ordure de Jean-Marie Poiré naturellement (la gourde Thérèse). Et au milieu en nymphomane échangiste dans Viens chez moi j’habite chez une copine de Patrice Leconte, en Alexandra, mystique hindouiste dans Les babas-cool de François Leterrier

Imposante filmographie ensuite, mais en second ou troisième rôle… ou dans des films à diffusion modeste (qui se souviendrait des Enfants volants de Guillaume Nicloux en 1990 ou de Voisins, voisines de Malik Chibane en 2005 si Wikipédia n’existait pas ?). Sans doute est-ce dû à ce que l’actrice n’avait pas vraiment la vocation et s’est consacrée beaucoup à des combats écologistes et altermondialistes… Impétueux

4 messages

News

jeudi 25 avril
Ciné

Décès de Jean-Pierre Marielle (1932-2019)


Jean-Pierre Marielle

Il était le dernier survivant d’un trio somptueux qu’il formait avec Philippe Noiret et Jean Rochefort, de qui, dans les mémoires, il était presque inséparable. Et pourtant les trois comédiens n’ont joué ensemble que deux fois : Que la fête commence de Bertrand Tavernier en 1975 et Les grands ducs de Patrice Leconte en 1996. Mais ce trio, qui a empli de talent les écrans français, représente, d’une certaine façon, le meilleur du cinéma du dernier tiers du siècle passé.

Mais combien, aussi, de grands rôles en solo, depuis un sketch parmi les meilleurs des inégales Dragées au poivre de Jacques Baratier en 1963 jusqu’aux douloureuses Âmes grises d’Yves Angelo en 2005 ? Jean-Pierre Marielle pouvait jouer des personnages extraordinairement différents, mais sa voix, sa prestance, sa présence l’imposaient de façon naturelle et évidente.

Bien sûr Henri Serin des fastueuses Galettes de Pont-Aven de Joël Séria en 1975, mais aussi l’exténué Paul Dufour dans Calmos de Bertrand Blier en 1976 et le janséniste grave Sainte-Colombe dans Tous les matins du monde d’Alain Corneau en 1991… Et tant d’autres créations fascinantes. Mais ce qui me restera en tête, sans doute, c’est le docteur René Meinthe, du Parfum d’Yvonne de Patrice Leconte en 1994, où il joue un médecin homosexuel flamboyant et fatigué. Qui ne l’a vu, portant une chéchia et se proclamant la reine des Belges exiger qu’on lui baise la main a perdu un grand moment de pur talent…


Je me souviens il y a quelques années, alors que je passais devant Notre-Dame, l'avoir vu sortir des jardins de l’Archevêché qui avait un air des plus sombres ; il a remarqué que je l’avais reconnu et, sans doute de crainte que je veuille l’aborder (du type J’aime beaucoup ce que vous faites !), il m’a lancé un regard noir incandescent qui m’aurait coupé, si j’en avais eu, toute velléité de lui adresser la parole. Mais sans doute a-t-il lu aussi dans mon regard toute mon admiration. Impétueux

2 messages

Le saviez-vous ?
Intrusions

Budget
2,8 millions d'euros (répartis entre 418 000 euros de soutien de la région Ile-de-France, des préachats de Canal + et Ciné Cinéma, et l'appui de Soficinéma et Cinemage)


News Précédentes
Ciné Décès de Bibi Andersson (1935-2019)
DVD Miracle en Alabama en Blu-ray
Ciné Nos rédacteurs distingués
Ciné Décès d'Agnès Varda (1928-2019)
Blu-ray M le Maudit et Le Testament du Dr Mabuse
Blu-ray Le Cuirassé Potemkine, Woman at war
Blu-ray Iwo Jima
DVD Branle-bas au casino
Blu-ray L'Étrange Incident, Le Corps et le fouet
DVD La Raison du plus fou
Ciné Décès de Didier Pain
Blu-ray La Pêche au trésor
DVD Dieu a besoin des Hommes
DVD La Chair de l'orchidée
DVD Paris au mois d'août
DVD Cadavres exquis
Ciné Décès de Michel Legrand (1932-2019)
DVD Au grand balcon, Nous les gosses
Livre Nonsense et cinéma
DVD Les Louves

Voir les archives de (2002) (2003) (2004) (2005) (2006) (2007) (2008) (2009) (2010) (2011) (2012) (2013) (2014) (2015) (2016) (2017) (2018) (2019)




Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.057 s. - 25 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter